Mausolées de Tombouctou : un djihadiste malien plaide coupable devant la CPI

Ahmad Al Faqi Al Mahdi, un Touareg malien est le premier accusé de l'histoire de la CPI à plaider coupable pour crimes de guerre.

Lundi 22 août 2016 s'ouvre à la Haye (Pays-Bas) un procès inédit devant la Cour pénale internationale (CPI). Un djihadiste malien présumé, Ahmad Al-Faqi Al-Mahdi, a prévu de plaider coupable de la destruction de mausolées classés au Patrimoine mondial de l'humanité à Tombouctou.


Vendredi 19 Août 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :