Mauritanie : signature de deux accords dans l'exploration pétrolière et l'or


Deux accords, l'un portant sur l'exploration pétrolière et l'autre sur la production d'or, ont été officiellement annoncés mardi à Nouakchott en marge de l'ouverture d'une conférence-exposition sur le potentiel minier, gazier et pétrolier en Mauritanie.

En marge des Mauritanides 2016, 4e édition d'une manifestation organisée tous les deux ans par le ministère du Pétrole, de l'Energie et des Mines mauritanien, le gouvernement et Kosmos Energy Mauritania ont signé un contrat d'exploration-production de pétrole en offshore profond, a annoncé dans un communiqué le ministère.

Le contrat signé par le ministre mauritanien Mohamed Abdel Vatah et Andrew Inglis, PDG de Kosmos Energy Mauritania, branche du groupe américain basé au Texas, concerne le bloc C6 en offshore au nord-ouest de Nouakchott, est-il précisé dans le communiqué, sans plus de détails.

Parallèlement, la société canadienne Algold resources a annoncé le lancement de son projet de production d'or dans le gisement Tijiritt, à près de 300 km au nord de Nouakchott.

Le projet, qui sera mis en exploitation dans 18 mois, pendant une durée prévisionnelle de 8 à 10 ans, atteindra une capacité d'extraction de minerai de 4.000 t/j, grâce en partie à l'énergie solaire, a affirmé son directeur mauritanien, Yahya Ould Cheikh.

L'Etat a demandé à la firme canadienne une étude sur l'impact environnemental de son activité avant son démarrage.

La Mauritanie, dont l'économie s'appuie pour l'essentiel sur sa production minière, a réalisé en 2015 une production record de 13 millions de tonnes de fer, 45.000 tonnes de cuivre, sept tonnes d'or et 594 tonnes de quartz, a affirmé le ministre mauritanien à l'ouverture de l'exposition.

Le pays, qui a rejoint le club de producteurs de pétrole en 2006, a vu sa production se stabiliser à 8000 barils par jour (contre 70000 barils initialement prévus), réalisant des entrées en devises de près de 12 millions de dollars pour l'Etat mauritanien en 2015, a souligné le ministre.

Les Mauritanides se tiennent tous les deux ans pour faire le bilan de l'activité minière de la Mauritanie et exposer aux partenaires nationaux et étrangers le potentiel qu'offre un sous-sol riche non encore exploré, selon les organisateurs.
Mercredi 12 Octobre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :