Mauritanie-Zouérate : Découverte macabre de quatre orpailleurs


Mauritanie-Zouérate : Découverte macabre de quatre orpailleurs
Les corps de quatre hommes sans vie ont été retrouvés morts à 27 km de legleib lakhdar (situé à 430 km à l’est de Zouerate. Ils travaillaient pour un homme d’Oulad Bousba’a qui les avait déposés il y a quelques semaines dans la zone de ouedyane El kHarroub pour rechercher de l’or dans la mine d’Ehel Sfèra à 45 km de legleib, indique une source.
 
Les détails de la lugubre découverte : Au départ, le patron leur avait donné la ration complète (eau, nourriture) et leur avait demandé de rester sur les lieux.
 
Deux jours après son départ, il leur a envoyé une personne pour les ravitailler en eau (60 l). Un jour après, Une autre personne leur a amené 35 litres d’eau, le même jour, un autre émissaire du patron est venu mais ils n’ont pas exprimé de besoin vital sauf une batterie pour l’appareil de recherche et des cigarettes ce qu’ils ont trouvé, c’était un mardi, ajoute la source.
 
Le jeudi suivant, l’employeur est revenu sur les lieux sans les trouver, il a remarqué que tous les bagages étaient emballés sur place sauf un bidon et du sucre. Il a pensé que ses travailleurs, ont peut-être trouvé un contrat avec une autre personne et sont partis, renseigne la source.
 
Le patron est parti voir une autre équipe de prospecteurs où se trouve Youba, le frère de Sadam un des orpailleurs décédés leur exprimant le même sentiment qu’il avait quand il est arrivé sur la place de ses travailleurs.
 
Deux jours après, deux hommes, originaires de Zouerate se sont réunis avec le patron pour prendre la décision d’aller chercher les disparus. Mais, il a refusé pour dire qu’il pensait que les gens ont trouvé un contrat avec un autre, il est descendu sur Zouerate, rapporte la même source.
 
L’un des originaires de Zouerate a téléphoné au frère de l’une des victimes pour lui annoncer la disparition de l’équipe dans laquelle se trouvait son frère et sont dans l’obligation d’aller porter plainte à la gendarmerie de F’dérik.
 
A la brigade de gendarmerie, on leur a annoncé qu’ils ont tous parce qu’ils sont des chercheurs clandestins d’or. Il y a trois à quatre jours, un homme a retrouvé les quatre individus morts à 27 km après une marche de 18 km. C’est hier nuit seulement qu’il a informé les services compétents.
 
Le samedi matin, l’employeur et l’homme qui a retrouvé les victimes étaient longuement auditionnés par la gendarmerie de F’dérik.
 
Puis, Le soir, les deux hommes ont accompagné des éléments de la brigade de gendarmerie de F’dérik vers les lieux de la découverte macabre à 430 km de Zouerate.
 
Il est prévu qu’ils rentrent ce dimanche après-midi vu la distance et l’état de la route.
 
Cridem
Lundi 8 Mai 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :