Matar Diop, membre du HCCT : «Nous devons travailler d’arrache-pied pour montrer toute l’utilité de cette nouvelle chambre…»


Matar Diop, membre du HCCT : «Nous devons travailler d’arrache-pied pour montrer toute l’utilité de cette nouvelle chambre…»
Le jeune membre du Haut Conseil des Collectivités Territoriales (HCCT), Matar Diop vient de faire face à la presse, quelques jours après l’installation officielle de la nouvelle institution dirigée par Ousmane Tanor Dieng.
A l’en croire : «Le HCCT n’est pas une institution de plus. Nous devons travailler d’arrache-pied pour montrer davantage son utilité. Cette institution est composée de conseillers municipaux et départementaux et d’autres gens rompus à la tâche…gouvernementale. Il y a de nombreux défis à relever et je lance un appel à touts ses membres d’être en synergie, au-delà, de nos colorations politiques pour démentir les contempteurs du HCCT», a laissé entendre le jeune conseiller municipal à la Mairie de la Ville de Touba. Et le coordonnateur de la Convergence des Jeunesses Mackystes (COJEM) de vanter les réalisations du régime en place : «Le Président Macky, en 4 ans seulement, a complètement changé le visage du Sénégal. Tout récemment, il a inauguré la centrale de Bokol, l’autoroute à péage Diamniadio-AIBD-Sindia sans oublier les nombreuses pistes de production inaugurées durant sa tournée agricole à Kaolack, Kaffrine et Tamba. L’autosuffisance en riz est proche, aujourd’hui, de la réalité. Sur le plan social, les Bourses de Solidarité Familiale, la CMU et les nombreuses aides octroyées durant les grands événements religieux, etc. »
Vendredi 4 Novembre 2016
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :