Mass de Black Diamonds dévoile son « mandarga »


Mass de Black Diamonds dévoile son « mandarga »
 
De son vrai nom El Hadj Malick Seck, Mass, désormais ex du groupe de rap Black Diamonds, vient de mettre sur le marché un nouveau album de 17 titres, intitulé « mandarga », (stigmates) en wolof. En point de presse tenu au Just 4 U, le rappeur, entouré de collègues musiciens dont Xuman et Books, a largement présenté sa nouvelle production dont le titre, « mandarga », hautement révélateur, fait allusion à un accident terrible qu’a subi l’artiste dans la nuit du 20 Mars 2004, et qui lui a valu, en plus de douloureuses blessures, des cicatrices indélébiles.
L’album, qui contient 17 titres dont 10 featuring avec des artistes tels le groupe Takeïfa, Amy Collé Dieng, Jimmy M'baye, évoque des expériences personnelles du rappeur (Mandarga,  Takh ci rippBocar Bocoum…), en même temps qu’il nous livre sa vision sur les réalités sociales (Xam nga un milliard, Maye DereetMbegeel Deena…).
Ce natif de Diourbel, qui a sorti son premier album solo en 2012, et du reste très polyvalent (dessinateur, infographiste, directeur artistique à la TFM, réalisateur et coproducteur du « journal rappé » avec Keyti et Xuman), est revenu sur le différend qui oppose l’ex-groupe Black Diamonds au producteur des Koras Awards, Ernest Adjovi, qui leur doit 50 millions FCFA depuis l’édition 2006. L’affaire serait toujours en cours au tribunal, le sieur Adjovi ayant déjà avancé 25 millions FCFA et dépêché un avocat depuis la Côte-d’Ivoire...
Jeudi 19 Juin 2014




Dans la même rubrique :