Mary Teuw Niane, Coordinateur du Comité Électoral de la Coalition BBY : Mansour FAYE déplace le pion Mat vers la cage du stratège mathématicien


Mary Teuw Niane, Coordinateur du Comité Électoral de la Coalition BBY : Mansour FAYE déplace le pion Mat vers la cage du stratège mathématicien
Le jeu d’échec et mat, entre le coordinateur départemental de l’APR, Mansour Faye et le ministre Mary Teuw Niane par ailleurs responsable politique de Bango, continue de plus belle dans la ville de  Saint-Louis.
Indexé comme étant  un joueur qui ne mouille pas son maillot depuis qu’il était au parti démocratique Sénégalais, mais très rusé pour capitaliser les points des autres acteurs politiques de sa zone, Mansour Faye et compagnie ont  anticipé sur les probables calculs du Ministre de l’Enseignement Supérieur, le professeur Niane en le portant à la tête du comité électoral départemental de BBY, pour éviter le syndrome des élections locales de 2014 où ce dernier avait préféré accompagner sa consœur ministre Khoudia Mbaye pour remporter la Mairie de Gandon plutôt que de s’aligner sur le candidat de sa commune de Saint-Louis. Ainsi  le patron des marron-beige de Saint-Louis a poussé un bon pion Mat vers la cage du stratège mathématicien de Bango pour le pousser à activer ses réseaux dormants et à remobiliser ses troupes surtout du monde rural qui sont présentement très mécontentes des agissements du ministre Mansour Faye qui les a complètement oubliées au profit de la commune de Saint-Louis.
Le contexte  actuel est très différent de celui de 2009  où le professeur Mary Teuw Niane, libéral à l’époque,  s’était débarrassé de ce poste de coordinateur du comité électoral du PDS, offert par le défunt Ousmane Masseck Ndiaye en son temps Secrétaire Général de Fédération Départementale du PDS à Saint-Louis pour ne pas être comptable de la déroute des libéraux. Une leçon bien apprise par Mansour Faye, qui a pris les devants pour l’intégrer dans la barque BBY.
Fort de ce constat, l’ancien recteur de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis aura-t-il une marge de manœuvre pour déplacer le pion Mat à son profit ?
C’est la grande question qui taraude les esprits des observateurs de la scène politique locale, qui  tous pensent que Mansour Faye est un bon capitaine de tennis.
 
 Sur la touche,  étant un joueur très rusé, continue de marquer des points considérables dans un match où il ne fait pas beaucoup d’efforts  et les exemples ne manquent pas. La récente visite du président de la République en est une parfaite illustration,  qui lui a permis de jouer en roue libre dans  la Langue de Barbarie avec la remise de chèques et de moteurs hors bord d’un montant de près de 2,5 milliards de francs Cfa aux 629 pêcheurs revenus de la Mauritanie, l’électrification de la boucle de Sor offert par la fondation  « Volontaires d’Afrique », la remise de cinq billets pour Mecque aux Imams et Oulémas du département, etc. Comme pour dire que cette guerre froide entre les deux ministres est loin de connaître son épilogue. En tout cas si le mathématicien est en train de bien manipuler sa calculatrice pour sortir du lot après les élections législatives, l’actuel maire de Saint-Louis ne compte pas baisser les bras pour couler seul si par malheur, il arrive une débâcle aux prochaines échéances législatives...
Lundi 3 Juillet 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :