Marche des libéraux à Dagana pour demander la « libération sans conditions des prisonniers politiques » L’APR Dagana apporte sa réaction


Marche des libéraux à Dagana pour demander la « libération sans conditions des prisonniers politiques »  L’APR Dagana apporte sa réaction
DAKARACTU.COM- Ce n’est qu’après plusieurs mois d’enquête et de contre-investigations, que les autorités  judicaires de notre pays  ont pu réussir  à assembler comme les pièces d’un puzzle plusieurs éléments à conviction qui ont permis au  juge d’instruction à placer les ex-responsables de Jaxaay sous mandat de dépôt. Perspicaces, les enquêteurs  de la section de recherche de la gendarmerie nationale  ont réussi  à démêler tout l’écheveau le montage et retracer  les 20,6 milliards de francs Cfa dissipés par le  gang walo walo de Jaxay .
Comment des gens grâce à la station qu’ils occupent au sein de l’appareil d’état, puissent s’enrichir illicitement sur la misère  d’une population victime d’inondation  et se déclarer victime d’une vindicte politique du régime. Quelle imposture ?
Ce butin ne pouvait que bruler les doigts de ceux qui l’ont amassé. Car il a eu à servi à financer que des activités dont  la morale et la religion reprouvent.
Chaque week-end dans la commune de Dagana, des beuveries, des orgies étaient organisées, c’était le rallye de la toute la communauté gay  (avec les deux genres) de notre pays ?
Les halos de lumières que les initiés pouvaient apercevoir autour des mausolées des saints de la ville s’éteignaient peu peu .Les prières de nos marabouts étaient rarement exaucés ; la malédiction hantait le Walo.
Dans un grand dessein satanique, une  grande statue de bronze de Ndaté Yalla était érigée sur la place publique et sa pipe d’honneur était arrogamment pointée vers la demeure du saint homme de la ville  El Hadj Abdoulaye Sow :
Dans le but de pervertir la jeunesse du Walo Chaque week-end des millions de francs étaient distribués aux jeunes daganois pour l’achat et la consommation d’alcool et de drogue
 Le trotskyste « bleu » déroulait tranquillement son programme de déstructuration de notre terroir et était en passe de détruire les fondamentaux culturels de base de la société walo walo mais Yalla moo ko mann té ;lou doul deugg dou yag .
 
 
La descente aux enfers, l’heure de vérité pour les membres du  gang de Jaxay commencèrent avec la victoire du candidat de la coalition Benno Bokk Yaakar  Macky Sall lors  deuxième tour de l’élection présidentielle du 25 Mars avec une  majorité absolue de 56, 4%  dans le département de Dagana  face au candidat Wade.
Dans cette même lancée à l’issu des élections législatives du 1er juillet 2012 la liste de la coalition BBY  avait  obtenu  42,95 % des suffrages exprimés.
 Toutes les collectivités locales du département avaient voté contre le trotskyste bleu  qui  n’était  plus majoritaire que dans sa commune de Dagana.
 Ces malfrats n’ont rien de commun avec les figures historiques dont ils n’ont aucun lien de parenté.
 La Linguere  du Walo Fatim Yamar Khouriyaye Mbodj  avait préféré s’immoler avec ses courtisanes que d’être réduite en captivité, elle n’ avait jamais détourné les deniers du royaume du walo.
 Le prince Sidya Ndaté Yalla Diop qui a opposé une résistance farouche à la colonisation  et à l’assimilation française ne s’est fait le porte flingue d’une française et de son fils qui n’ont de considération que pour les populations bassaris de Ninéfeshia .
La somme des 20 milliards  de francs dissipée par le gang aurait permis à l’état sénégalais  d’effectuer d’importants investissements sociaux au profit des  populations du walo comme :
·        La construction du pont sur le fleuve reliant la Mauritanie au Sénégal à Rosso d’un cout estimé à 10 (dix) milliards.
·        Le financement de la construction et l’équipement de l’hôpital départemental de  Dagana dont le cout s’élève  à 3 milliards  de francs.
·        La réhabilitation de la cuvette rizicole Dagana-Gaé pour un cout de 1 milliard de francs devrant permettre à 2000 familles paysannes de trouver leur subsistance.
·        La construction de 3 (trois) lycées à, à Gaé, à Rosso Sénégal à Richard –Toll et à d’un cout chacun de 2 milliards.
Les populations du Walo ne sentent nullement solidaires des membres de ce gang, et demandent à leurs parents de Tivaouane la famille Sy de ne pas soutenir ou intervenir pour ces gens qui ont déshonoré avec  leur rapine et leur mecreance. Ndiougou Fawade da woul doundé lou doul niakham.
Amadou Bakhaw DIAW Responsable politique APR département de Dagana
Dimanche 29 Décembre 2013
Dakaractu




1.Posté par lune le 29/12/2013 23:14
tiey le soit disant historien autodidacte; le plus grand crime est faire croire aux populations de walo qu'on historien rompu sans formation académique en histoire et on permet de faire l'histoire du walo

2.Posté par deum le 30/12/2013 01:29
I'll n'y a pas un seul detenu politique au senegal; meme pas. Un. Au contraire I'll y a une plenitude de voleurs politiques, surtout au sein du pds

3.Posté par Amadou Bakhaw DIAW le 30/12/2013 08:51
Lune dans ce texte on ne parle pas d 'histoire mais de prisonniers politiques ou de droit commun
quand a mes qualites d histoirien libre a toi d 'apprecier ou pas mais laisse moi la liberte de mes elucubrations

4.Posté par ZORRO le 09/01/2014 08:34
doudou diaw baayil féne;tu n'est qu'une abeille à la recherche du plus bon nectar;militant du ps avant 2000;léche cul de omar sarr apres 2000 et aujourd"hui grand griot de macky;t'es vraiment sans vergogne



Dans la même rubrique :

AIDA CHERIE - 22/05/2015