Manque d’infrastructures à Koungheul : Les populations s’insurgent contre Me Sidiki KABA, flinguent Abdoulaye D. DIALLO et interpellent le chef de l’Etat.


Les populations sont en colère contre le Garde des Sceaux Ministre de la Justice, Me Sidiki Kaba et le Ministre de l’Intérieur, M. Abdoulaye Daouda Diallo. Elles  l’ont fait savoir lors d’un point de presse tenu ce Mardi 16 Août dans la salle de délibération de la Mairie qui s’est avérée trop petite pour contenir tout ce monde venu des quatre coins du département. Des populations « déçues, indignées de la négligence dont elles font l’objet de la part de certaines autorités, notamment le Ministre de la justice et le ministre de l’Intérieur », peut-on lire dans la note introductive.

« Me Sidiki KABA est en train de nous narguer »
La récente tournée judicaire du Garde des Sceaux Ministre de la justice pour installer les présidents de tribunaux d’Instance de Koumpentoum et de Goudiry a sonné la révolte des populations de Koungheul, qui accusent le Ministre de la justice de « favoritisme et qui doit savoir qu’il n’est pas Ministre de la justice de sa région de Tambacounda, mais du Sénégal » a dit l’adjoint au maire de Koungheul, M. Daouda Diallo.
En effet, ces populations ne comprennent pas que « le département de Koungheul qui a été érigé en département depuis 2006, bien avant Koumpentoum et Goudiry et que depuis 2011, le Gouvernement d’alors avait décidé de mettre en place un tribunal pour alléger les souffrances des populations et qu’il y a environ trois mois une mission du Ministère de la justice soit venue pour visiter les locaux, jusqu’à présent rien, sinon que  Me Sidiki Kaba est en train de nous narguer ». Pour rappel, les populations de Koungheul sont obligées de se rendre à Kaffrine distant de plus de 100 km pour bénéficier des services de la justice, d’ailleurs affirment les femmes présentes dans la salle, « nous avons près de 2000 requêtes de jugement de naissance en souffrance au tribunal départemental de Kaffrine. »   

« Abdoulaye Daouda DIALLO  a été maladroit » 
Le Ministre de l’Intérieur, M. Abdoulaye D. Diallo en a aussi reçu pour son grade. En effet, les populations de Koungheul sont très remontées contre le Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Publique qui a récemment inauguré une brigade de gendarmerie dans la commune de Ribot, commune dirigée par le très influent et proche parmi les proches de Macky SALL, Mr. Yaya Sow. Les populations ne comprennent toujours pas que « la brigade de gendarmerie de Koungheul, chef lieu de département, qui est dans un état de délabrement très avancé, qui menace de s’effondrer à tout moment, ne soit pas réfectionnée et qu’en lieu et place on construit une nouvelle brigade dans le même département, cela est injuste et incohérent ».

« Le Président de la République a une excellente vision, mais ses collaborateurs sont en train de le nuire »
M. Daouda Diallo, porte parole du jour,  en appelle au chef de l’Etat qui a « une excellente vision, mais ses collaborateurs sont en train de le nuire et ne l’aide pas ». Ils remettent ainsi sur la table leurs vielles doléances que sont : « Un Palais de justice, un Commissariat de police, un Trésor Public et la réfection de la gendarmerie de Koungheul ». Pour obtenir gain de cause, les populations se veulent claires « ce point de presse n’est que le début d’un plan d’actions que nous allons dérouler et nous ne reculeront devant rien », a t-il ajouté.

Les responsables politiques du département interpellés

Les responsables politiques du département se sont également fait remonter les bretelles. En effet, selon les organisateurs, ces derniers une fois élus ou nommés « tournent le dos à leurs populations. Ce combat ce sont eux qui doivent le porter et s’ils sont là où ils sont, c’est grâce aux populations » dira Bago Top, conseillère départementale. Même son de cloche chez le 1er adjoint au maire de Koungheul, M. Souleymane Mboup, qui invite tous les responsables politiques du département à se joindre à eux, car ce combat « est un combat de principe »…
Mercredi 17 Août 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :