Manque d’autorité et plaisirs mondains : Serigne Bassirou Khadim Awa Ba épingle les maux qui gangrènent la société


Clôturant les débats lors de la journée dédiée à Serigne Bara Mbacké, le coordinateur de l’événement s’est illustré à travers un discours franc et sincère, épinglant les manquements et déviances qui risquent de perdre la société. D’abord, il appellera au retour des fondamentaux du mouridisme en s’éloignant de la politique qui est un facteur de division. S’adressant à sa génération, il épinglera le manque d’autorité et les plaisirs mondains qui occupent l’essentiel de leurs activités au détriment des recommandations du vénéré guide. 

Selon Cheikh Bass, la mission des petits fils de Serigne Touba est un retour à la terre, mais aussi à l’enseignement religieux. S’exprimant sur la médisance et les insanités notées sur Internet, le marabout rappellera des vers du coran pour expliquer la promesse faire le jour j aux personnes qui disent du mal des autres. Dans son speech très suivi, il citera en référence la vie sobre du parrain Serigne Cheikh Khady Mbacké pour expliquer l’urgence de se détourner des choses de la vie.

Sur son compagnonnage avec le président Sall, sans nuance, Serigne Bass assume sa proximité avec le chef de l’Etat et confirme qu’il le soutiendra sans état d’âme, au regard de son engagement et des égards qu’il a pour la communauté...
Samedi 30 Avril 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :