Manoeuvres à Paris : Le rapprochement Wade-Idrissa Seck se précise

Entre Me Abdoulaye Wade, Secrétaire général national du Parti démocratique sénégalais (Pds), et Idrissa Seck, président de Rewmi, les retrouvailles se préci- sent. Les deux hommes dont les formations politiques partagent le même cadre au sein de l’opposition pour ne pas dire le même pôle à l’Assemblée nationale, pourraient se rencontrer dans les prochains jours. Des sources de Libération notent que des manœuvres au sommet sont entreprises entre Dakar et Paris.


Manoeuvres à Paris : Le rapprochement Wade-Idrissa Seck se précise
Après la crise, le dégel. Le Parti démocratique sénégalais (Pds) et Rewmi qui se regardaient avec un angle de 90° connaissent un rapprochement, et pas des moindres. Les deux formations poli- tiques partagent désormais le Cadre de concertation de l’opposition et le même pôle au sein de la douzième législature. Mieux, elles se fixent l’ambition de mener le combat pour le départ du Président Macky Sall du pouvoir, de veiller à la tenue de l’élection présidentielle en 2017 tout en surveillant le processus électoral. Ce n’est pas sans mener une campagne de sensibilisation et de mobilisation des masses sur le terrain de la contestation.
Des actes qui sont partis pour sonner les re- trouvailles entre Me Abdoulaye Wade, Secrétaire général du Pds et Idrissa Seck, président de Rewmi – son ancien fils putatif. En effet, des sources dignes de foi signalent à Libération que des manœuvres au sommet sont entreprises par des hommes de confiance des deux hommes. Et, cela se passe par l’axe Dakar-Paris. Au niveau de l’Hexagone, il est dit que les principaux leaders de l’opposition qui ne ratent aucune occasion pour rencontrer le pape du Sopi, lui ont déjà fait savoir que «pour l’intérêt supérieur de la nation – avec la grave crise que traverse le Sénégal, il est impératif qu’il puisse voir, échanger et arrondir les angles avec Idrissa Seck.»
Une proposition qui agrée le patron des libéraux, à Versailles depuis plusieurs mois. Dans la foulée, Pape Diop, président de la Convergence démocratique Bokk Gis-Gis, a également «posé des actes allant dans le sens», surtout qu’il milite pour des retrouvailles de la famille libérale d’ici à la prochaine élection présidentielle.
Au niveau de Dakar, les bonnes volontés ne manquent pas. Mamadou Diop Decroix, chef de file d’Aj-Pads, ne déroge pas à la règle. Acteur non négligeable dans la mise sur pied du Front patriotique pour la défense de la République (Fpdr) tout comme le Cadre de concertation de l’opposition, il fait «le nécessaire, dans le parfait calme» afin de tous les leaders de l’opposition, sans exception puissent prendre langue avec le pape du Sopi. Aussi, à en croire nos interlocuteurs, une prochaine rencontre entre Me Wade et M. Seck est à inscrire dans le calendrier – non pas d’une météo politique, mais plutôt de la réalité politique.
Il faut rappeler que les prémices d’une retrouvaille ont pris forme dès la mise en branle du Front de l’opposition que partagent le Pds et Rewmi.
Mercredi 4 Novembre 2015
Dakaractu




1.Posté par PEACE le 04/11/2015 15:45
c'est une bonne idée et celà ne fait qu'encourager les militants des deux partis que sont REWMI et le PDS. Ils partagent les mêmes ideaologies libérales et en real politique rien ne doit s'opposer à cette paix des braves. C'est une information qui ne va surement pa plaire à kor maréme faye sall !!!!!

2.Posté par Ouse le 04/11/2015 17:11
Nous militants lucide de rewmi nous n'avons pas oublié.
Nos échecs aux deux présidentielles derniers sont dû par le rapprochement Idy Wade.
Si tu regarde dans le rétroviseur adieu 5eme PRÉSIDENT

3.Posté par DIAWRIGNE le 04/11/2015 19:32

Bataille de dupes :

4.Posté par azou le 05/11/2015 00:59
Quand on mange aujourd'hui ce qu'on a vomi hier, triste



Dans la même rubrique :