Mankeur est-il rentré bredouille de Turquie ?


Mankeur est-il rentré bredouille de Turquie ?
DAKARACTU.COM Du 10 au 12 avril (veille de la visite du Président IBK) le ministre des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, Mankeur Ndiaye, a séjourné secrètement à Ankara, capitale de la Turquie. But du voyage : obtenir du gouvernement turc, une certaine flexibilité sur l’édification de son ambassade en bordure immédiate de l’océan. Une quête de souplesse dictée par la colère croissante des « amis de a corniche » et l’ébullition de l’opinion publique de plus en plus hostile au fameux mur qui bouche l’horizon maritime.   
Les officiels turcs se sont-ils arc-boutés sur leur bon droit découlant de l’acquisition du terrain par des voies régulières ? Ankara a-t-elle rejeté toute solution médiane consistant à changer les sites des ambassades des deux pays dans leurs capitales respectives ? Autrement dit, est-ce une sèche fin de non-recevoir qui a été servie à l’émissaire de Macky ? Pourquoi l’aller-retour de Mankeur Ndiaye est ponctué de silence ?  C’est là un faisceau de questions qui appelle un lot de réponses.
D’ores et déjà, il est établi que sur ce dossier phosphorescent du mur de la corniche, Macky Sall joue sur deux tableaux. D’un côté, il dissuade avec sa police ; de l’autre, il discute via les canaux diplomatiques. Toutefois, le silence (prolongé) consécutif au voyage du ministre des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l’Extérieur prouve que le gouvernement n’a pas encore de bonnes nouvelles à communiquer. C’est peut-être la raison pour laquelle certains faucons prônent l’escalade, en plaçant l’architecte Pierre Atépa Goudiaby dans leur viseur.
Mardi 15 Avril 2014
Dakaractu




1.Posté par eva le 15/04/2014 21:10
Plus question de regarder faire, qu'on nous dépossède et qu'on dilapide nos biens publiques, nos terres, nos routes,notre port, et tous ces multinationales qui s'approprient notre pays, s'enrichissent, nous embauche pour ensuite nous payer des salaires de misère.
NON AU NEOCOLONIALISME.
Apres celui de la DEMOCRATIE, Un autre combat vient de voir le jour, les senegalais veulent des dirigeants PATRIOTE, RESPONSABLE et RESPECTUEUX DE LA CHOSE PUBLIQUE, DES DROITS CIVILES ET HUMAINS.

2.Posté par Naataago Aram Bakar MBODJ le 15/04/2014 21:56
Mankeur ,

C est pourquoi si communiquer est bien , trop le faire me ne a une interprétation négative de tout ence

Il est vrai que tu es devenu trop bavard

3.Posté par AbDoun le 16/04/2014 10:39
LATURQUIE EST UN PAYS TOURISTIQUE,EST CE QU'IL ACCEPTERAIT QU'UN PAYS UTILISE SA FACADE MARITIME POUR ÉRIGER UNE AMBASSADE,L'ETAT SÉNÉGALAIS DOIT RESTER FORT ET DEMANDE TOUT SIMPLEMENT LA DÉCLASSIFICATION DE CE SITE CAR S'IL NE LE FAIT PAS DAKAR VA BRÛLER,LA BALLE EST DANS LE CAS DE NOS AUTORITÉS,SATISFAIRE LES TURCS OU SA PROPRE POPULATION

4.Posté par QZ le 16/04/2014 11:24
NON AU MUR



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016