Manifestations du M23 : Wade brandit le bâton et la carotte


Manifestations du M23 : Wade brandit le bâton et la carotte
Contrairement à ce que l’on pensait, Wade ne va pas interdire les manifestations prévues ce lundi 23 janvier.Mieux, il invite les Sénégalais à manifester, mais avec des Tee-shirts et autres foulards blancs.Cependant, il tient à avertir Alioune Tine et ses amis du M23 qu’il appelle les opposants : Ils sont surveillés de très près.

A Kaolack où il s’était rendu hier Wade sur invitation du Khalife général de la famille Niassène, Wade a tendu la carotte et le bâton à tous ceux qui veulent manifester contre sa candidature ce lundi. Il n’interdira pas les manifestations. Au contraire, il invite ‘les populations à porter des foulards, tee-shirts ou autres mouchoirs blancs et marcher, le 23 janvier prochain, pour la paix à travers les artères de Guédiawaye et à la Place de l’Obélisque’. Le chef de l’Etat déclare en sus avoir ’toujours milité pour la paix et si ce n’était pas le cas, j’aurais été président de la République depuis 20 ans’ a souligné Me Wade qui menace le M23 sans le citer en ces termes : ‘les opposants qui veulent mettre le feu au Sénégal sont surveillés de très près’.
Très sûr de ce qu’il dit, le chef de l’Etat affirme que ‘Personne ne pourra mettre le feu dans ce pays et les opposants qui ne cessent d’œuvrer que pour ça ne sont pas écoutés parce que les capitaux continuent de rentrer au Sénégal’. Le chef de l’Etat dont la candidature à la présidentielle du 26 février prochain est contestée d’appeler au ‘respect strict de la Constitution, afin qu’il n’y ait aucun problème’. Personne, martèle Wade, ‘ne peut se lever et être président de la République par des ruses, il faut respecter son pays. Ce qui se passe ici n’existe qu’au Sénégal et nulle part ailleurs. Chacun est libre de battre campagne, mais personne ne peut décider d’empêcher à un autre d’en faire autant. Il faut respecter la charte fondamentale de notre pays qui règle la question’.

Le Mouvement du 23 juin (M23) qui regroupe des partis de l’opposition et des organisations de la société civile appelle à une manifestation le même jour à Guédiawaye.Quant à la mouvance présidentielle, elle appelle à un rassemblement, lundi à partir de 15 h à la Place de l’Obélisque pour, disent les souteneurs de Wade, ‘la sauvegarde de la paix au Sénégal’.

G.Nesta DIOP (avec Aps)
Samedi 21 Janvier 2012
WALF




1.Posté par le peuple sénégalais le 21/01/2012 13:40
Défendons notre constitution !c'est un acte citoyen où chacun de nous sera interpelé par l'histoire.
De on point de vu il n'y a pas de différence entre violer la constitution et violer une fille. ces actes sont formellement punis par la loi.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016