Mandat présidentiel : L’Intelligence au service du négatif, Le débat du non débat


Le Sénégal est-il malade de ses élites ?  De tout temps notre pays a toujours produit de grands intellectuels qui ont fait la fierté du Sénégal, du continent et même du monde entier.  Des sommités dans tous les domaines : La Politique  
Les Sciences 
La littérature
La Philosophie 
Le Droit
La Diplomatie. 
Bref la Géopolitique.
Le Sénégal cette vitrine politique jadis enviée et admirée est-il entrain de perdre cette position ? Il faut se poser des questions. Depuis la première, puis la seconde alternance historique beaucoup d'eau à couler sous le pont de l'émergence. Au lieu de hisser notre démocratie toujours plus haut hélas c'est même la crème de l'intelligentsia sénégalaise qui déploie toute son énergie pour mettre son intelligence au service du négatif sinon comment expliquer la sortie de l'éminence le brillantissime professeur émérite Pr Babacar Gaye sur le 3e mandat virtuel de Macky Sall. Une sortie qui en plus d'alimenter le landerneau politique qui est en manque de repère, charrie haine et l’opprobre.  La politique doit retrouver ses valeurs originelles pour le bien de nos populations. 

Ousseynou Diallo ingénieur d'État en informatique 
Responsable Apr à Rufisque
Mercredi 18 Octobre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :