Mamoudou Wane répond à la plainte de Barthélémy Dias : « Son image ne passe plus, il est violent…Nous, nous sommes sereins... »


Mamoudou Wane répond à la plainte de Barthélémy Dias : « Son image ne passe plus, il est violent…Nous, nous sommes sereins... »
Le secrétaire national adjoint chargé de la vie politique du parti socialiste, Mamoudou Wane, n’a pas tardé à réagir à la plainte annoncée par Barthélémy Dias et d’autres dissidents socialistes contre la direction de leur parti après la conférence de presse de Vendredi dernier. 
Serein, Mamoudou Wane a semblé négliger cette plainte d’autant plus dira t-il, que l’image de Barthélémy Dias ne passe plus auprès de l’opinion.
« Barthélémy Dias doit revenir sur terre, il faut qu’il soit sérieux. Le parti a organisé des concertations démocratiques, transparentes et les résultats reflètent le sentiment général de la base. C’est de poursuivre le partenariat avec BBY, c’est ce qui est cohérent. Lui, il devrait se poser la question de savoir pourquoi sa coordination n’a pas participé à ces consultations. A ce que je sache, il n’est pas secrétaire général de coordination, il n’est pas secrétaire général de section, il n’a pas de comité. Il ne maitrise pas les textes du parti, si j'étais à sa place, je me serais concentré à régler mon problème avec la justice. Il est accusé de crime de sang… »
«  Au lieu de tirer sur ses camarades, il devrait penser à  préparer sa défense, plutôt que de faire du chantage ou de vouloir manipuler l’opinion. Et puis il doit savoir que Barthélémy Dias, son image ne passe plus, il est violent et tout ce qu’il dit est violent », fera t-il savoir.
Sur le score immense obtenu pour la poursuite du partenariat, Mamoudou Wane de rappeler que lorsque l’on désignait le secrétaire général du parti, le score était similaire.
« Cela prouve que la base est avec le parti, c’est une infime minorité dans le parti qui pense autrement. En plus, ces personnes sont instrumentalisées, nous avons vu le Directeur de cabinet de Khalifa Sall et son conseiller politique qui sont allés rendre visite à Abdoulaye Wade. Je considère qu'ils sont achetés par le PDS pour semer le trouble au parti socialiste, parce qu'un militant ne doit pas se comporter ainsi », accuse t-il.
Pour finir sur Barthélémy Dias, le secrétaire national adjoint de faire savoir qu’il entretient la polémique juste pour que les gens pensent que c’est parce qu'il est en contradiction avec les gens du parti que son dossier a été réactivé. « Il veut rendre ce dossier politique! »
Lundi 24 Octobre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :