Mamoudou Wane, Secrétaire Général Adjoint à la vie politique du PS : «Pourquoi j’ai porté l'affaire Moussa Sy devant la Cour Suprême »

Le secrétaire général adjoint à la vie politique du parti socialiste et 1er adjoint au maire des Parcelles Assainies, Mamoudou Wane a bien voulu se prêter aux questions de Dakaractu. Au cours de cet entretien, il revient de long en large sur les crises que traverse son institution municipale, mais également sa formation politique. Tout de même Mamoudou Wane se refuse catégoriquement de parler de crise au PS et accuse plutôt des esprits «mal intentionnés » qui veulent semer le désordre dans le parti de Senghor et de Abdou Diouf. Socialiste jusqu’au bout des ongles, le jeune des Parcelles Assainies n’entend point faire passer par perte et profit la violence qui s’est déroulée à la maison du parti lors de son congrès. « Ce qui s’est passé est extrêmement grave », regrette-t-il, non sans indiquer qu’il est important de situer les responsabilités des uns et des autres après la plainte contre X déposée par Ousmane Tanor Dieng et qui a valu la convocation des proches de Khalifa Sall. Parlant de la gestion de la mairie des Parcelles, Mamoudou Wane parle de « nébuleuse et de népotisme ». D’où la plainte qu’il a fini de déposer à la chambre administrative de la Cour Suprême. Entretien.


Mamoudou Wane, qu’est-ce qui se passe véritablement à la mairie des Parcelles Assainies ? 
 
Je vous remercie. Je voudrais d’abord profiter de votre tribune pour souhaiter un excellent mois béni de Ramadan à tous les sénégalais. Maintenant vous avez raison de dire que notre commune des Parcelles Assainies traverse des difficultés… Des jeunes se sont levés pour dénoncer les lenteurs au niveau des travaux du stade des Parcelles Assainies. Parce que nous considérons que depuis quatre ans, nous avons noté ces lenteurs dans l’exécution des travaux. Ce qui fait que les jeunes des ASC n’ont plus d’endroit où faire du sport, ou s’épanouir. Je comprends ces jeunes qui manifestent contre cet état de fait. Alors le maire semble dire que c'est son ami l’entrepreneur Diop Sy qui est en retard…. 
 
Est-ce que le stade n’est pas une excuse politico-politicienne ? 
 
Il faut le dire pour s’en désoler, le Stade devait être livré il y a quatre ans, pour une durée de travaux qui était estimée entre 16 et 18 mois. 
 
Mais et si cela ne dépend plus de lui (le maire)…. 
 
Ce sont des prétextes. Parce que c’est le maire lui-même qui est l’administrateur de la commune. Il ne peut nous donner des faux fuyants. D’autre part, vous avez raison de souligner d’autres problèmes qui sont liés à la gestion même de la commune. Une gestion qui n’est pas transparente, nébuleuse non inclusive et non participative. 
 
Ne parlons pas de la gestion du maire en tant que tel parce que nous ne sommes pas habilités à le juger, Monsieur le maire… Certains pensent même que vous êtes activés par d’autres personnes tapies dans l’ombre pour créer et entretenir ce semblant de crise. 
 
Non! C’est mal me connaître. D’abord je suis militant du PS depuis 1992. Cela fait donc 24 ans que je suis en politique. Bien entendu beaucoup pense au ministre des finances Amadou Ba, etc. Mais je pense que c’est mal connaître les gens que de les juger de cette manière là. Je suis un acteur politique de longue date. Je me suis battu pour être secrétaire général adjoint à la vie politique. 
 
Ce militantisme socialiste ne vous empêche pas d’être à tu et à toi avec Amadou Ba qui est votre partenaire dans la coalition Benno Bokk Yakaar. 
 
C’est exactement ça. Amadou Ba est un partenaire de la coalition Benno Bokk Yakaar. Après notre soutien au candidat Macky Sall, nous continuons bon an mal an à cheminer ensemble dans le BBY pour le Sénégal et pour uniquement les intérêts du Sénégal. 
 
Oui, mais ce qui n’empêche pas certaines personnes de penser que vous êtes aiguillonnés par Amadou Ba et Ousmane Tanor Dieng pour entretenir cette crise à la mairie des PA. 
 
Non, ce sont des gens mal intentionnés. Je vous dis clairement que j’ai des armes pour me battre et je ne compte sur personne pour m’armer ou m’utiliser pour déstabiliser qui que ce soit. Je ne suis pas de ce calibre là. Je me considère en tant que 1er adjoint au maire que j’ai des devoirs et des obligations vis-à-vis de ma commune.
 
Justement vous l’avez dit, vous êtes 1er adjoint au maire des PA. Il se trouve que le maire ne vous fait pas confiance pour son intérim ou sa délégation de signature en préférant vous sauter pour les confier au 2ème voire le 3ème adjoint au maire….
 
C’est peut-être parce que je dérange. J’ai mon franc parler et je suis à cheval avec mes principes.  Pour l’intérim ou la délégation de signature, le maire est responsable de sa signature et il la délègue à qui il veut. Pour le cas de l’intérim proprement dit l’art 137 du code des collectivités locales le dit clairement en ces termes : «en l’absence du maire ou en cas de révocation ou de destitution, c’est le 1er adjoint au maire qui assure l’intérim ». Donc la question est réglée. J’ai même consulté des experts sur la question qui unanimement me donnent raison. Parce que le maire ne peut s’absenter du territoire national et déléguer son intérim à qui il veut, alors que c’est le 1er adjoint au maire qui doit assurer l’intérim. C’est pourquoi j’ai décidé de traduire le maire devant la justice au niveau de la chambre administrative de la Cour suprême pour que force reste à la loi. Il s’agit pour moi de faire comprendre à l’ensemble des collectivités locales que les 1er adjoints ont des responsabilités. Donc les maires ne  peuvent pas s’arroger le droit de violer la loi. 
 
L’objet de cette plainte n’est-il pas une manière de vous venger du maire qui vous traite d’un homme pressé,  ignorant et pouvoiriste ? 
 
Je suis un républicain et un légaliste. C’est juste pour moi de rappeler que nul n’est censé être au dessus de la loi. Il s’agit de vider un contentieux qui est là après avoir informé le sous-préfet qui veille à la légalité des actes posés par la mairie. Le maire au lieu de me répondre sur l’objet de la plainte me parle de code de la famille. J’ai saisi le Préfet de Dakar et le ministre des Collectivités Locales qui tardent à me répondre. C’est pourquoi j’irai jusqu’à la Cour Suprême pour qu’elle tranche le dossier.  Parce que j’estime dans mon for intérieur que le maire s’est fourvoyé dans ce cas ci. Je vous rappelle que ce n’est pas quelque chose de nouveau à la mairie des Parcelles Assainies. Le mandat précédant, le maire était en conflit avec  le 1er et le 2èmeadjoint au maire qui étaient écartés de la gestion de la Commune.  Pour répondre au maire qui dit que je suis un homme pressé, un pouvoiriste, je lui dirai que je ne connais que le PS depuis 1992… Par contre lui, il a été député PDS, maire PDS avec la révocation de Mbaye Ndiaye, ensuite avec Pape Diop avec qui il a perdu les élections législatives, aujourd’hui il est avec mon camarade avec Khalifa Ababacar Sall qu’il va bientôt quitter pour aller à l’APR. 
 
 
Merci de parler de Khalifa Sall pour faire la transition pour signaler cette autre crise qui sévit au Parti Socialiste. 
 
Non, nous n’avons pas de crise au PS! 
 
Alors qu’est ce qui explique ces tiraillements entre les ténors du PS comme Khalifa Sall, Tanor, Aissata Tall Sall, Abdoulaye Wilane et Alioune Ndoye qui s’invite dans cette crise ... C’est vraiment étonnant de dire que vous n’avez pas de crise au PS. 
 
Je dirai que des gens qui ont des agendas cachés travaillent à créer une crise au PS. Parce qu’il faut quand bien même le rappeler nous avons été en congrès le 6 et 7 juin 2014 qui a consacré l’élection démocratique et transparente du camarade Ousmane Tanor Dieng par l’ensemble des 138 coordinations du Sénégal. Alors les gens ont voulu se positionner pour contester. Alors que le référendum est convoqué pour le 20 mars des jeunes sont venus assiéger la maison du parti pour créer des violences…
 
Mais c’est toujours au PS. Ce ne sont pas des militants du Rewmi ou de l’APR qui sont venus saboter votre congrès …
 
Ce sont des soi-disant jeunes du PS et nous avons des doutes par rapport à ça. 
Parce que nous avons été dans le feu de l’action et nous savons qui est qui et qui a fait quoi.  Mais ces jeunes que nous avons vu… 
 
Vous voulez  insinuer que vous avez été infiltrés
 
Non, ne je dis pas ça. 
 
Alors que ce sont des jeunes réputés proches de Khalifa Sall  ou de Bamba Fall qui sont convoqués à la DIC..
 
Non, il s’agit d’une plainte contre X
 
X étant les jeunes proches de Khalifa Sall… 
 
Ah non non, le secrétaire général a été auditionné, d’autres responsables ont également été auditionnés. Maintenant c’est à l’issue de cette enquête que l’on saura les tenants et les aboutissants de cette affaire.  Il ne faut pas aller trop vite en besogne. Nous devons respecter les règles et les procédures avec une plainte qui a été déposée et la DIC est en train de faire son travail. Maintenant c’est après que le travail sera terminé que le procureur se déterminera…
 
Mamoudou Wane a-t-il été convoqué ? 
 
Non pas encore, mais j’espère que je le serai d’autant plus que  j’ai été agressé. Maintenant ce qui m’intéresse dans cette histoire c'est que les responsabilités soient situées. Que l’on sache qui a fait quoi et pourquoi il l’a fait. 
 
Mais il se trouve que ce sont les proches de Bamba Fall et de Khalifa Sall seulement qui ont été convoqués… 
 
Je vais être très clair. Si vraiment c’est eux, ils seront convoqués. Nous, on n’a pas à dire à la police de convoquer telle ou telle autre personne. 
 
Mais on file tout droit vers Khalifa Sall. 
 
C’est vous qui le dites…Si on doit filer vers khalifa Sall on filera vers khalifa Sall. Parce que nous sommes tous des responsables d’égale dignité quand bien même!  Maintenant je ne pense pas une seule seconde que Khalifa Sall soit mêlé à cela. Parce que c’est un enfant du parti et un haut responsable du parti. Il peut y avoir des jeunes zélés, manipulés et pressés qui veulent porter la voie ou tracer un chemin à Khalifa.  Mais ce n’est pas ça qui me fait bouger. Encore une fois il n’y a pas de crise au PS. J’ai même entendu dans la presse certain prédire un 24 de feu à la maison du parti pour le bureau politique. 
 
C’est très étonnant quand même de dire qu’il n’y  a pas de crise au PS, Monsieur Wane…Est-ce que  ce n’est pas une manière de freiner l’élan de Khalifa Sall qui pourrait être candidat du PS en 2019.
 
Il faut que les gens laissent Khalifa Sall tranquille. Aujourd’hui personne, je dis bien personne n’a entendu Khalifa parler de son éventuelle candidature en 2019.
 
Mais ses proches le disent. Il y a proverbe Wolof qui dit…. 
 
S’il y a des gens qui veulent porter la parole de Khalifa Sall, ça c’est leur problème.  En tant que responsable, j’attends que Khalifa dise qu’il est candidat ou pas pour pouvoir me positionner par rapport à ça. Je tiens à vous rappeler que le PS n’est pas en crise parce qu’il fonctionne normalement. Nous sommes à plus 3O réunions de coordinations.. 
 
Mais avec qui ? 
 
Avec bien sûr les responsables du parti. 
 
Est ce que Khalifa Sall ou Aissata Tall Sall viennent à ces réunions-là ? 
 
Pour Aïssata Tall Sall, je l’ai expliqué, il y a deux choses dont la première est que l’union régionale  de Saint-Louis n’est pas encore renouvelée, donc elle ne peut pas siéger en tant représentante de l’union régionale de Saint-Louis, ensuite compte tenu de sa stature au sein du parti, elle peut être coptée par le secrétaire général. Ce qui a été fait. 
 
Mais Aïssata voulait quand même être Secrétaire général
 
Cette question est derrière nous. Maintenant je vous dis et vous répéte que le PS fonctionne normalement et d’ailleurs le 25 prochain, il y aura un bureau politique pour évaluer le référendum et dégager les perspectives. Nous sommes dans un grand parti et je comprends qu’il y ait des problèmes dans un grand parti de Senghor, de Diouf et aujourd’hui de Tanor qui n’est pas éternel mais qui est là pour une mission bien claire. Ce sont toujours les gens qui essaient de créer des problèmes au PS. 
 
Non, mais ce ne sont pas les "gens" qui parlent de crise au PS quand un responsable socialiste comme Barthélémy Dias parle de cancer au sein du PS….
 
Je ne partage pas son opinion.  Barthélémy est secrétaire général adjoint à la vie politique comme moi, nous sommes tous les deux adjoints à Khalifa Sall. Il est tenu par ses responsabilités. Un responsable politique ne peut pas se lever et dire certaines choses en étant le porte-parole des agresseurs. 
 
Ah oui, il est vraiment porte parole des agresseurs, Barthélemy Dias ?
Ah oui oui, quand il dit que le parti ne doit pas porter plainte. Mais au nom de quoi le parti ne devrait pas porter plainte?
 
C’est pourquoi, il a demandé à Tanor de retirer sa plainte. 
 
La plainte est déposée et les enquêteurs sont en train de faire leur travail. Si le parti n’avait pas porté plainte j’allais le faire personnellement. Parce que j’ai été agressé et j’ai besoin de savoir qui est derrière ces jeunes là. 
 
Est-ce qu’il n’est pas mieux de répondre à l’appel de Barthélémy pour justement harmoniser vos positions et  essayer de taire cette crise? 
 
A chaque chose son temps. Il y a également des mesures disciplinaires qui devront être prises. Il faut d’abord qu’on connaisse la vérité parce qu’il aurait pu avoir mort d’homme. C’était extrêmement grave et dangereux. On ne peut pas passer ça par perte et profit. La minorité ne peut pas exercer la violence sur la majorité parce qu’elle n’est pas d’accord avec les décisions prises…ça devient l’anarchie qu’on ne saurait accepter au PS. 
 
Quid de la rivalité entre Alioune N'doye et Abdoulaye Wilane sur l’éventuel poste au gouvernement…
 
Je n’ai pas une boule de cristal. Je ne peux fonder mes opinions que sur des faits. Même pour le haut conseil des collectivités locales, je suis heureux que les gens pensent à Ousmane Tanor Dieng parce que c’est un homme d’Etat, c’est un homme d’expérience. 
 
Oui d’accord, mais est-ce que ce n’est pas une manière de le ferrer définitivement puis qu’il y a Khalifa Sall encore lui qui pourrait être candidat du PS ? 
 
Je ne partage pas l’opinion de ceux qui le disent. Je constate simplement que nous sommes partenaires de BBY. Nous avons été les initiateurs de cette coalition. Maintenant on peut pas rester là à parler de prébendes de quota, etc. Ce n’est pas ça qui nous fait bouger. Nous avons traversé 12 ans d’Abdoulaye Wade et nous sommes restés debout. C’est être de mauvaise foi de penser que le PS peut être acheté… 2019 c’est dans 3 ans, il faut que les gens attendent et le parti va se déterminer. 
 
Mais une élection présidentielle de 2019 se prépare maintenant...
 
Oui, mais même en France c’est seulement à 6 mois avant les élections que les candidats vont se déterminer. On ne peut passer tout notre temps à discuter d’une élection qui va se dérouler dans 3 ans. C’est là où je suis d’accords avec Aïssata Tall Sall….Pour les élections législatives soit nous sommes avec l’opposition ou BBY. Parce qu’il est hors de question que le PS aille seul aux élections législatives. 
 
Vous ne pensez pas qu’attendre jusqu’en 2018 et regarder les sénégalais en face en leur disant que bon voilà nous avons cheminé avec le président de la République depuis 2012 mais là, nous ne sommes plus d’accord avec lui. Donc nous avons notre candidature. Pensez vous vraiment que les sénégalais vont vous prendre au sérieux ? 
 
Landing Savané l’a fait. 
 
Oui, mais à ses risques et périls… On connaît le  résultat. 
 
Nous nous sommes le PS, il reviendra aux militants de se déterminer. Ce n’est ni à Tanor ni à Mamoudou Wane de le dire. 
 
Mamoudou Wane peut-il dire solennellement que le PS aura un candidat en 2019 étant entendu que la vocation de tout parti politique est la conquête du pouvoir ? 
 
Oui, la conquête du pouvoir et l’exercer. On n’a pas besoin de rappeler qu’un parti est fait pour conquérir le pouvoir. Je ne sais pas qui sera le candidat. Ce que je sais c'est que le PS aura un candidat. 
 
Macky Sall, par exemple ? 
Certains disent Macky Sal, d’autres Khalifa Sall et d’autres encore Tanor. 
                                                                                                                                 
 
La libération de Karim, ça vous dit quoi en tant que membre de BBY qui avait fait de la reddition des comptes une exigence.  
 
On n’a pas de problème par rapport à ça. 
 
Est-ce que cela entraînera pas l’arrêt de la traque des biens mal acquis ?  
 
Je ne le souhaite et ne l’encourage pas. Parce que la reddition des comptes doit être une exigence...
Vendredi 24 Juin 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :