Mame Malick Bâ, Coordonnateur Général du PS à Milan (Italie): «Si le Conseil constitutionnel valide la candidature de Wade, nous allons paralyser tous les consulats du Sénégal.»


Mame Malick Bâ, Coordonnateur Général du PS à Milan (Italie): «Si le Conseil constitutionnel valide la candidature de Wade, nous allons paralyser tous les consulats du Sénégal.»
DAKARACTU.COM - Au cœur de l’activité politique sénégalaise à l’étranger, le coordonnateur du PS en Italie, Mame Malick Bâ, a fini de se faire une idée de ce qui adviendra si le Conseil constitutionnel valide la candidature de Me Abdoulaye Wade. Expliquant qu’il n’est pas prêt à accepter ce «forcing » du secrétaire général du PDS, Mame Malick Bâ n’exclut pas de paralyser la diplomatie sénégalaise en Europe. «La diaspora sénégalaise n’acceptera jamais la validation de la candidature de Me Wade par le Conseil constitutionnel», avertit le coordonnateur du PS en Italie, Mame Malick Bâ. L’opposition à la candidature du président de la République s’explique par plusieurs raisons dont les plus fondamentales sont l’âge très avancée de Me Wade mais aussi et surtout l’obligation de respecter la Constitution. «Me Wade devrait être le premier à respecter la Constitution en tant que président de la République», déclare Bâ. Avant d’ajouter dans un air de mépris et plein de colère qu’à plus de 80 ans, le secrétaire général du PDS devrait penser à tout sauf à briguer un troisième mandat que de surcroit la Constitution ne le lui permet pas. «Nous lançons un appel solennel à l’opinion nationale et internationale. Si jamais une telle forfaiture se produit, nous allons paralyser toute la diplomatie sénégalaise», prévient Mame Malick Bâ. Cette paralysie se matérialisera, explique-t-il, par une occupation permanente de tous les consulats et ambassades du Sénégal en Europe. Sur la question de la candidature de l’unité et du rassemblement, le coordonnateur du PS réitère son appel à la conservation de l’unité pour le triomphe de l’opposition à la présidentielle de 2012. «L’unique combat de l’opposition doit être le départ de Wade du pouvoir», conseille Mame Malick qui appelle le futur vainqueur d’avoir un programme clair pour la dispora qui envoie plus de 600 milliards par an au Sénégal.
Vendredi 25 Novembre 2011




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016