Mame M'baye Niang et Youssou Touré sur la marche programmée par l’opposition : «qui brave la justice fera face aux forces de l’ordre!»


Mame M'baye Niang et Youssou Touré sur la marche programmée par l’opposition : «qui brave la justice fera face aux forces de l’ordre!»
Des instances de l’Alliance pour la République, notamment le Coordinateur du Réseau national des enseignants de l’APR, Youssou Touré, et le secrétariat national des jeunes du même parti, Mame M'baye Niang, ont animé une conférence de presse ce mercredi à Dakar.

Pour anticiper sur la marche programmée «avec ou sans autorisation» par des militants du Parti démocratique sénégalais (Pds), les deux ministres du parti au pouvoir se sont adressés aux journalistes pour donner leur point de vue sur "la situation politique nationale".

Selon le ministre Mame M'baye Niang, ce qui irrite leurs détracteurs, c’est «le fait que leur camarade Karim Wade, faisant face à la justice, se trouve actuellement accablé par les témoignages qui sont en train d’être faits devant le tribunal et qui l'enfoncent de plus en plus...». Il a rappelé que cela fait 6 ou 7 mois qu’ils ont commencé à diffuser des informations insinuant qu' «il n’y aurait pas de procès, qu’ils vont mettre le feu dans le pays…Ou qu'ils sont en train de négocier».

Aujourd’hui, Mame M'baye Niang pense que les faits sont en train de discréditer ces manigances. «Il y a procès, et les accusations si elles sont fondées, force est de reconnaître qu’elles commencent à l’être compte tenu de ce qui se passe au tribunal, donc des condamnations vont suivre pour les coupables et les non coupables seront libérés». Il estime que les militants des Pds sont en train de créer des conditions pour qu’on n’en arrive pas là.

«D’abord le gouvernement prendra ses responsabilités; c’est-à-dire assurer et garantir la sécurité des sénégalais. Notamment, celui qui brave la justice fera face aux forces de l’ordre», a-t- il relevé. Le secrétaire national des jeunes de l’Apr a soutenu que maintenant, ses partisans n’accepteront pas que ceux de l’opposition utilisent des couloirs pour aller voir des régulateurs sociaux pour plaider en leur faveur.  

Sur la même dynamique, Mr Youssou Touré «loin de la peur», a défendu la justice sénégalaise qui, dit-t-il, est en train de faire son travail. «Politiquement, il y aura une réponse politique naturelle qui va débuter par l’Apr, au centre, accompagnée de la coalition Benno Bokk Yakaar»; il estime que la riposte sera au moins proportionnelle ou d’ampleur plus importante.

«Ce front dirigé par Mamadou Diop Decroix verse dans le sensationnel…Il faut qu’on arrête cette farce de mauvais goût», ajoutera le ministre Conseiller…                        
Jeudi 29 Janvier 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016