Mame Birame Gningue se fait gruger à hauteur de 120 millions


Mame Birame Gningue se fait gruger à hauteur de 120 millions
Mamadou Barro, marabout âgé de 65 ans, Mamadou Diarra, Ibrahima Thioune, marié et père de 9 enfants, et Aïssatou Sy ont comparu devant le tribunal des flagrants délits de Dakar pour répondre des délits d'association de malfaiteurs, escroquerie, complicité d'escroquerie et charlatanisme, faits prévus et réprimés par les articles 45, 46, 234, 330, 348 du code pénal.
Il ressort de l'économie des faits que M. Gningue qui travaille dans le secteur de l'immobilier, avait connu dans le cadre de son travail, le sieur Mamadou Diarra. De cette connaissance naîtra une complicité. Ainsi, M. Gningue qui voulait préserver ses affaires dans un environnement délétère et en récession, a demandé à Diarra de lui chercher un marabout. Ce qui fut fait à travers la personne de Mamadou Barro, entamant de ce fait le début de son calvaire.  
L’agent immobilier a déclaré hier à la barre qu’une fois que le marabout lui a remis une substance à avaler, il commença à obéir à l’œil et au doigt au marabout. '' Depuis le jour où j'ai mangé ce mets dont je ne me rappelle plus la saveur, je suis à sa merci. Je lui ai remis en 18 mois un montant cumulé de 120 millions. Je remettais l’argent souvent à Ibrahima Thioune ou à Diarra. J’ai vendu tous mes biens : 20 parcelles, 3 maisons, 65 bœufs. Et tout cet argent, il l'a encaissé. Au début de notre connaissance, le marabout m'avait fait croire, qu’il allait me marier à une femme djinn. En réalité, cette dernière qui serait la fille d’un autre djinn,  n’était personne d’autre que Thioune. Je suis allé une fois dans un endroit près de la mer où j’ai vu un djinn, qui s'est avéré être Thioune. Le marabout m’avait fait croire que je devrais me marier avec la fille du djinn, en l'occurrence Aïssatou Sy. Je précise aussi qu’on s’est marié et que je lui avais remis une dot de 10 millions et elle m’a offert en retour une bague. On a aussi eu des rapports sexuels le jour de notre première nuit de noces à la forêt classée de Gadaye. ’' 
Ayant découvert la supercherie par la suite, le plaignant s'est rendu auprès des hommes du Commissaire Adramé Sarr de Pikine, qui parviendront à mettre le grappin sur le marabout et ses complices qui, dans un premier temps reconnaîtront les faits, avant de se rétracter devant le juge, à l'exception de Mamadou Barro qui a reconnu avoir reçu une somme de 300.000 Fcfa pour effectuer des prières pour Gningue qui rencontrait des problèmes avec des clients auxquels il avait vendu des terrains litigieux.
Le ministère public a requis une peine de 5 ans ferme pour Mamadou Barro, 3 ans pour Mamadou Diarra et Thioune et 2 ans pour la dame Aïssatou Sy. 
Une peine que la défense a trouvé très lourde, avant de plaider la relaxe pure et simple prétextant qu'il n'y a aucun élément pouvant s'asseoir leur culpabilité.
Le tribunal après en avoir délibéré, a reconnu les prévenus coupable des faits qui leur sont reprochés et condamné Mamadou Barro, Thioune et Mamadou Diarra à 3 ans ferme, et 2 ans pour la dame Aïssatou Sy...
Jeudi 2 Juin 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :