Mamadou Hady Sarr déplore le manque de collaboration entre les organes de contrôle


Mamadou Hady Sarr déplore le manque de collaboration entre les organes de contrôle
Le premier président de la Cour des comptes, Mamadou Hady Sarr, a fait part mercredi du manque de collaboration entre les organes de contrôle des dépenses publiques, refusant les accusations selon lesquelles il y’a trop de contrôles au Sénégal.
’’On fait croire aux bailleurs qu’il y’a trop de contrôles au Sénégal avec la Cour des comptes et l’Inspection générale d’Etat (IGE). Il n’y a pas trop de contrôle. Ce qui manque, c’est la collaboration entre les structures de contrôle’’, a-t-il dit.
Le premier président de la Cour des comptes intervenait lors de la cérémonie de dédicace du livre "Finances publiques et gestion par la performance dans les pays membres de l’UEMOA : étude du cas du Sénégal", du docteur en droit Boubacar Demba Bâ, à la librairie Harmattan. 
Mamadou Hady Sarr a indiqué que seule l’Inspection générale des finances du ministère de l’Economie, des Finances et du Plan est fonctionnelle, ajoutant que les Inspections des administrations financières dans les autres ministères ne fonctionnent pas normalement.
A propos des organes de contrôle des dépenses publiques, il a cité l’IGE, l’IGEF et la Cour des comptes, précisant que les deux premiers sont l’exécutif (contrôle interne) tandis que le dernier relève de la justice (contrôle externe).
’’S’il y’a une bonne collaboration entre l’IGE qui est à la tête du contrôle pour le compte de l’exécutif (et les autres structures), il n’y aurait pas un problème d’empiétement’’, a estimé M .Sarr, ajoutant que la matière est trop grande avec plus de 500 communes et plus de 100 agences.
Il a fait part du problème d’effectifs auxquels sont confrontées la Cour des comptes et l’IGE. 
Le magistrat a souligné que ’’la guéguerre’’ entre ces deux organes de contrôles relève désormais du passé, faisant savoir qu’il entretient de bons rapports avec le vérificateur général de l’IGE à travers le partage d’informations.
Jeudi 3 Mars 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :