Mamadou Faye, Dg de Petrosen, explique les retombées de l'exploitation pétrolière sur la croissance


Les retombées de l’exploitation pétrolière devraient influer sur la croissance économique du Sénégal, compte tenu de la facture pétrolière du pays, estimée à plus de 500 milliards de francs CFA, a indiqué, mardi, le directeur général de Petrosen, Mamadou Faye.
"Nous avons une facture pétrolière qui est estimée à plus de 500 milliards de francs CFA. Nous espérons qu’avec les estimations sur les opérations en cours, nous allons satisfaire le marché national", a expliqué M. Faye.
Invité de la rédaction de l’APS, M. Faye est longuement revenu sur les enjeux des découvertes de pétrole annoncées récemment au Sénégal et les opérations d’exploitation en cours.
Il s’est également exprimé sur la politique de la promotion pétrolière mise en place par les autorités et sur le niveau d’impact de cette politique sur l’économie sénégalaise.
"Nous allons satisfaire plus que le marché national même, parce que les 500 milliards de francs CFA de facture pétrolière, vont rester dans le pays", a signalé Mamadou Faye.
Avec cette enveloppe et d’autres revenus titrés du pétrole, "le gouvernement pourra investir dans des domaines clés comme l’éducation, la santé, l’agriculture et les infrastructures", a-t-il indiqué.
Mamadou Faye a intégré Petrosen, la Société des pétroles du Sénégal, en 1983, en tant qu’ingénieur géologue, avant d’en devenir le directeur général à partir de 2012.
Mardi 9 Février 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :