Mamadou Badio Camara, premier président de la Cour Suprême : « Les juges ne sont pas infaillibles!»


Des erreurs, des jugements critiqués ne peuvent manquer après qu’une décision de justice est rendue. L’avis est du premier président de la cour suprême, Mamadou Badio Camara. S’exprimant hier, mercredi 13 avril à l’ouverture des journées d’études de sa juridiction, Mamadou Badio Camara a insisté sur le fait qu’une décision rendue par un simple être humain soit souvent imparfaite. «Nous ne sommes à l’abri d’erreurs. La preuve, c’est que le législateur en a tellement conscient que des voies de recours sont prévues. Celui qui perd un procès au niveau du tribunal peut aller au niveau de la Cour d’Appel, et il est même possible d’introduire un recours en cassation devant la Cour suprême. »
Jeudi 14 Avril 2016
Dakar actu




1.Posté par mademba mademba le 14/04/2016 11:23
C EST TRES FACILE DE METTRE TOUTES LES CATASTROPHES DE LA JUSTICE SENEGALAISE DANS LE DOS D《EREURES》.NOUS CONSTATONS POUR LE DOSSIER KARIM WADE QU A CHAQUE FOIS QUE CE DOSSIER S APRETENT A ATTERIR A UNE JURIDICTION ON CHANGE LES JUGES POUR NOMMER D AUTRES SUSPECTS.C EST MEME LE CAS DE CE BAYO DE LA COUR SUOREME.MALICK SOW QU IL A REMPLACE A DECLARE LORS D UNE CONF DE PRESSE QU IL ALLAIT CASSE LE DOSSIER DE KARIM ET CIE MAIS ON L A CHANGE.DE MEME POUR LA PLAINTE CONTRE ALIOUNE N DAO.DONC BAYO INTERROGE TA CONSCIENCE AINSI QUE TES ASSESSEURS QUI SONT DES PARENTS DE MAKY SALE



Dans la même rubrique :