Malick M'baye Dg de l'Anamo : "Samuel Sarr m'a dit qu'il regrette (...)"


Malick M'baye Dg de l'Anamo :  "Samuel Sarr m'a dit qu'il regrette (...)"

 

Pour une surprise, c'en est vraiment une! Figurez-vous que le Dg de l'Anamo proche parmi les plus proches du Président Macky Sall a rendu ce mardi une visite à l'ex ministre de l'Energie Samuel Sarr. Lequel, faut-il le rappeler, purge une détention préventive pour avoir été inculpé pour offense au chef de l'Etat. 
En effet, Malick M'baye que nous avons joint a confirmé cette visite qui dit-il, entre dans l'ordre normal des choses. "Cette visite n'a rien de politique. En dépit de nos divergences politiques, j'ai toujours entretenu depuis 2009, des relations amicales avec Samuel Sarr. C'est d'ailleurs un secret de polichinelle! Cela dit, j'ai trouvé un Samuel Sarr serein, qui m'a dit être surpris de ma visite",  fera savoir Malick M'baye, qui va renchérir : "Samuel m'a dit regretter les propos qui l'ont conduit en prison et qu'il entend appliquer à la lettre le Ndiguel de son marabout Serigne Cheikh Saliou M'backé. Il m'a dit que dorénavant, il ne s'attaquera plus au président de la République, qui faut-il le rappeler est une institution..."

Tout porte donc à supposer une décrispation dans ce dossier de Samuel Sarr, qui sera entendu ce mercredi par le magistrat instructeur, Samba Sall du 2 ème Cabinet. 

Mercredi 10 Septembre 2014
Dakaractu



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

22.Posté par 0054 le 11/09/2014 10:49
Ce monsieur utilise une plaque d'immatriculation qui ne lui appartient pas pour banaliser sa 4x4 Touareg. Je le lui ai signifié depuis plus d'un an et il avait promis de l'enlever mais jusqu'à présent, rien. C'est indigne d'un dirigent, qu'il respecte d'abord la loi avant de parler.

21.Posté par samuel12 le 11/09/2014 09:18
Malick la gaffe. Tu penses vraiment tu nous pompes l'air. Les avocats de Samuel Sarr doivent lui envoyer une citation directe Et le President maky Sall doit prendre ses responsabilités par rapport à cet apprentis politique.
Tu dois la fermer. A chaque fois que tu ouvres ta grande gueule c'est pour raconter des balivernes. Je suis désolé Maky doit agir quoi.

20.Posté par Dioufy le 11/09/2014 02:08
Vous ki critiquez malick mbaye mais les avocats de samuel sarr ont confirmés ce k malick a dit donc mes chers amis il faut saluer la grandeur de cet homme aulieux de lui traiter de menteur s
okhor bakhoul way.
Wassalam

19.Posté par el hadji diouf le 10/09/2014 19:22
gros mensonge ce maodo mbaye fait tout pour préserver son poste en se faisant tout pour se faire remarquer par le président sall

18.Posté par ndoye le 10/09/2014 18:01
malick il faut apprendre a dire la vérité sam ne regrette rien il assume jusques bout

17.Posté par Otto le 10/09/2014 17:35
Te fatigue pas, Xeme. Personne ne te lit.

16.Posté par Almamy le 10/09/2014 17:07
Maodo Malick Mbaye avait il besoin de s'épancher dans la presse pour ressortir une discussion privée ? S'il est vrai que Samuel est son ami, ce n'est pas comme ça qu'il l'aide. Un médiateur doit être discret...

15.Posté par Toulard le 10/09/2014 16:42
Mon cousin qui est un ancien prisonnier m'a dit que cet article profite largement a Samuel Sarr . Ceux qui critiquent Malick Mbaye n'ont rien compris . La prison est pire que la mort parait-il

14.Posté par kersa le 10/09/2014 16:30
malick jusqu'à preuve du contraire, il ne t'a rien dit, désolé malick tu m...............!

13.Posté par Ndeye Roubeu le 10/09/2014 16:25
Je suis une militante active de Idrissa Seck donc foncièrement contre Maodo Malick Mbaye mais cette visite montre ce ggar est un gentleman

12.Posté par Diodio Fall le 10/09/2014 16:23
Malick Mbaye a posé un acte majeur d'amitié qui le grandira pour toujours . Voila des hommes qui peuvent être utile a Macky . Rien ne sert de se battre avec tout le monde Samuel a fait preuve de grandeur en reconnaissant sa faute

11.Posté par trahison le 10/09/2014 16:07
Méme s'il l'avé dit,Malick ne le publie pas. Arrétez de trahir vos amis pour la politique

10.Posté par el pacha le 10/09/2014 15:21
je lui souhaite tout le bonheur du monde, mais il faut qui' il arrête d' attaquer le président...

9.Posté par Xeme le 10/09/2014 14:12
Le Sénégal vit depuis des années sous le joug de l’ingénierie du mensonge, sous le joug de l’expertise des montages médiatiques. Et dans ce domaine, les journalistes de Macky ont une expertise avérée. Cette expertise leur a permis de réussir une belle fabrique de fanatisés.
Revue de quelques mensonges qui ont constitué les socles de la fabrique de l’image du dieu aux pieds d’argile.
MENSONGE N° 1:
Macky Sall, mû par sa nature républicaine, juge normal que toute personne qui a eu à gérer les deniers de l’état ait à rendre compte au peuple. Pour cette raison, il convoque Karim Wade (fut-il fils du président de la république) pour se présenter aux députés du peuple pour s’expliquer sur sa gestion de l’ANOCI. Mais cette initiative de Macky ne plait pas au père président, qui s’y oppose et initie un combat féroce contre le grand républicain Sall. Ce qui le pousse à démissionner de toutes les fonctions qu’il avait eu du père président pour ne conserver que sa seule foi aux règles de la république.
Faux. Faux et faux, sur toute la ligne.
Le député qui avait convoqué Karim pour l’entendre sur la gestion de l’ANOCI s’appelle Mamadou Seck. Il est devenu président de l’assemblée après Macky. De la même façon que la loi Sada Ndiaye ne peut être une loi Macky Sall parce que ce dernier était président de l’assemblée ; de même que la loi Ezzan ne saurait être une loi Pape Diop parce que ce dernier était président de l’assemblée, la convocation de Karim aussi n’avait rien à voir avec Macky parce qu’il était président de l’assemblée. D’ailleurs dans une interview au journal le Soleil, Macky, répondant aux questions du journaliste, disait qu’il n’a jamais convoqué Karim Wade. Mais qu’en tant que président de l’assemblée, lorsqu’un député de cette institution veut convoquer Karim (il n’avait pas cité de nom), tout ce qu’il devait faire, c’est de vérifier la conformité de cette décision avec la loi et de signer la convocation.
La presse dans son combat contre Wade avait commencé par présenter Macky comme la victime d’un complot. Un complot qui aurait utilisé Mamadou Seck comme initiateur d’une convocation de Karim pour pousser Macky à la faute. Mais cette stratégie de communication aurait reconnu la faute de Macky. Ce qu’il ne fallait pas faire. Car si Macky est tenu, par la presse, comme le responsable de l’assemblée, la seule porte d’entrée pour acceder à l’assemblée ou toucher à un député, la même presse le refuse à Wade pour ce qui est de la présidence. Car la convocation de Karim n’est pas passée par la présidence (dont dépendait l’ANOCI), mais est directement adressée à Karim. En comparaison, la demande de levée de l’immunité parlementaire des députés, par le procureur spécial, est adressée au président de l’assemblée, M. Niass. Mais pour Karim, cette procédure républicaine était superflue. Bref, Macky comme victime d’un complot, ce serait le reconnaître fautif, donc pas très vigilent pour tomber dans le piège, et aussi, ce serait reconnaître que c’est un autre qui a convoqué Karim. Or le montage médiatique voulait fabriquer à Macky un habit de victime de la « dictature » de Wade pour avoir respecter les règles de la république, sans aucune faute. Dés cette instant, deux choses vont disparaître de la répétition : le nom de Mamadou Seck et le non respect de la hiérarchie par la convocation.
A partir du moment où le montage de l’ingénierie du mensonge est terminé, il ne restait que la coordination des médias pour la répétition et comme une interdiction formelle de faire allusion à toutes les parties de l’information qui ont été jugées apocryphes. Résultat du travail : dire que Macky n’avait pas convoqué Karim (ce qu’il avait dit lui-même) passe comme un blasphème, aujourd’hui.

8.Posté par vérité le 10/09/2014 13:26
Senghor disait qu'on reconnait un sénégalais a travers 3 vertus "le ngor", "Diom", "Kersa" et en lisant cet article on retrouve M. Malick Mbaye dans les propos de l'ancien Président du Sénégal.

votre Loyauté est apprécié de tous

7.Posté par Farmata Diop le 10/09/2014 13:06
++ ÉTUDIER À L’ÉTRANGER / PRÉ INSCRIPTIONS 2015-2016 ++
FRANCE, BELGIQUE, SUISSE, ÉTATS-UNIS, CANADA…ANGLETERRE.

Nous avons démarrés la réception des dossiers pour la campagne 2015-2016 avec les UNIVERSITÉS PUBLICS de la FRANCE, BELGIQUE, SUISSE et les privés des ÉTATS-UNIS, CANADA, ANGLETERRE...

+++++ LES DÉLAIS DE DÉPÔT +++++
FRANCE -----------19 Mars 2015
BELGIQUE -------- 25 Avril 2015
SUISSE ------------ 25 Avril 2015
ESPAGNE -------- plusieurs rentrées par an donc possible durant toute l’année
ANGLETERRE--- plusieurs rentrées par an donc possible durant toute l’année
ÉTATS-UNIS ----- plusieurs rentrées par an donc possible durant toute l’année
CANADA ---------- trois (03) Sessions par an (AUTOMNE, ÉTÉ et HIVER) donc possible durant toute l'année

CONTACT: +221 33 867 61 28 // 77 077 17 96 // 78 216 92 36
ADRESSE: VDN CITE CPI VILLA N° 11

6.Posté par lebs le 10/09/2014 12:37
Voila ce qui vous récoltez en voulant faire plaisir à Wade, il faut bien réfléchir avant de parler ou d'agir, c'est vraiment dommage que vous faites souvent le contraire .
A bon entendeur ...............

5.Posté par ddiouf le 10/09/2014 12:31
Que du cinéma, vraiment le peuple sénégalais est des plus naïfs de ce continent!!!
Il fera jour!!!

4.Posté par Babacar Diop le 10/09/2014 12:24
Bon retour à la maison Sam, il faut y repenser par deux fois voir plus avant de s'attaquer à la plus autorité de notre pays....!!!! Faites gaffe vous avez l'avenir devant vous...

3.Posté par C du grand n'importe quoi le 10/09/2014 12:21
Encore un Ndiguel et un protocole de Rebeuss bis.

1 2


Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016