Malgré la tourmente, l'UEFA fait front derrière Platini

Le Comité exécutif de l'UEFA a confirmé jeudi le soutien de la Confédération européenne à Michel Platini malgré la suspension de 90 jours infligée au président de l'institution, candidat à la présidence de la FIFA.


Malgré la tourmente, l'UEFA fait front derrière Platini
L'UEFA ne lâche pas Michel Platini. Lors d'une conférence de presse tenue après une réunion du Comité exécutif, l'institution européenne a réaffirmé son soutien et "sa confiance absolue" au Français dans sa candidature à la présidence de la FIFA. "Nous soutenons le droit de Michel Platini à une procédure régulière, à un procès équitable et la possibilité de laver son nom", indique le communiqué de l'UEFA, cosigné par les 54 associations membres.

Platini a été suspendu 90 jours par le comité d'éthique de la Fédération internationale dans le cadre d'une enquête qui vise le président démissionnaire de l'institution, Sepp Blatter. Le Français est impliqué dans cette procédure pour avoir été le destinataire d'un versement suspect de 2 millions de francs suisses (1,8 millions d'euros) en 2011 de la part de Blatter.

"L'avocat de Michel Platini a fait une présentation des faits, a répondu aux questions pour clarifier la situation, a précisé Gianni Infantino, secrétaire général de l'UEFA, durant la conférence de presse. Ils se sont mis d’accord sur un communiqué." L'UEFA a par ailleurs fait part de son souhait "d'une résolution du cas Platini d'ici la mi-novembre."

La candidature de Platini entre les mains de la commission électorale de la FIFA

Un peu plus tôt, Vitaly Mutko, à la fois ministre russe des sports, président de la fédération russe et membre du communiqué exécutif de la FIFA, avait déjà annoncé dans un communiqué que l'UEFA restait derrière l'ancien capitaine de l'équipe de France.
"Tous les membres de l'UEFA (…) ont exprimé leur confiance absolue et leur soutien total en Michel Platini", déclare Mutko, cité par l'agence AP. Platini a fait appel de cette suspension auprès de la chambre de recours de la FIFA, après avoir dénoncé dans un communiqué "des manœuvres visant à nuire à (sa) réputation." Malgré le soutien affiché de l'UEFA en son président, la validation de candidature de Platini à la présidence de la FIFA reste pour l'heure entre les mains de la commission électorale de la FIFA. La date limite du dépôt des candidatures est prévue pour le 26 octobre.
Vendredi 16 Octobre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :