Maître Moussa Diop, la jalousie est un doute, la crainte est une petitesse disait Balzac.


Oui, aujourd'hui, treize ans après les sales missions dont la seule trajectoire était de  détruire l'image du Président Idrissa Seck, vous venez de confirmer la jalousie maladive et congénitale qui anime aussi bien votre patron que son entourage. Si tant est qu'il soit vrai que vous vous réclamez de grand intellectuel, d'homme de savoir et de bon croyant, vous ne devez jamais prédire le destin des hommes qui est soigneusement rangé dans les tiroirs du Seigneur depuis des millénaires, bien avant même votre naissance. Seul Dieu sait qui sera quelque chose demain. Par exemple vous,  saviez-vous que vous alliez jouer cette sale et dégoûtante mission qui consiste à attaquer l'honorabilité d'un digne citoyen pour les beaux yeux de votre patron et en faire un fond de commerce pour garder vos privilèges?

Mais là n'est pas la question, car au-delà de vos propos puérils, on ressent quand vous parlez du Président Idrissa Seck, un doute qui se résume par l'incertitude de vos esprits à faire face, dans les règles de l'art à l'homme.
Ça saute à l'œil nu que vous le craignez.

Au demeurant, cette attitude démoniaque vous place dans une peur qui amortit vos ventres à chaque fois que vous parlez du Président Idrissa Seck. Mais lui, au moins, transcende vos petitesses et à eu à le démontrer devant vos délires qui frisent la pitié. De plus, il n'en demeure pas moins qu'il a montré à la face du monde et au cher Sénégal qu'il est un grand homme.

Qu'est ce que vous et votre mentor n'avez pas fabriqué pour salir l'image du président Idrissa Seck ? Durant toutes ces périodes de controverses, de manipulation de l'opinion, d'invectives, Idy est resté lui-même. Hélas, vous êtes toujours dans une incapacité notoire d'apporter la preuve de vos allégations aux sénégalais.

Certainement, le président Idrissa Seck ne doute pas, contrairement aux habitants de la case de Tom qui brûle que vous êtes. Seulement, il a compris que la véritable grandeur d'un homme ne se mesure pas à se détourner du grand chemin pour répondre à des déclarations de petits oiseaux qui, dans un piaillement bruissant ne peuvent réveiller le vieux lion qui dort chez eux.

Maître Moussa Diop, avez-vous pris le temps de mesurer la grandeur du Président Idrissa Seck
durant toutes les périodes de défis pour le salir?

A mon humble avis, je pense que le président Idrissa Seck présente plus d'atouts moraux et intellectuels à gouverner ce noble Sénégal que celui qui est dans une crise d'autorité grandissante et progressive au point de ne pouvoir arrêter ses partisans qui nous bourdonnent les oreilles avec des insultes et des gros mots nous indisposant tous les soirs.

Maître Moussa Diop, arrêtez vos enfantillages et rappelez vous qu'au parti Rewmi, ce que nous cherchons c'est la grandeur et l'incarnation d'homme d'État, car ce qui est grand est beau disait Napoléon Bonaparte.

Par Dr Babacar Mar
Membre du mouvement des 
Enseignants de Rewmi
A bon entendeur, bonne réception.
Lundi 15 Mai 2017
Dakar actu




Dans la même rubrique :