Maïtena Biraben aurait été licenciée de Canal+ pour «faute grave»

L’ex présentatrice du Grand Journal compterait saisir les prud’hommes.


Maïtena Biraben aurait été licenciée de Canal+ pour «faute grave»
Selon le média français Les jours, Maïtena Biraben aurait été licenciée pour « faute grave ». Elle prévoirait d’attaquer la chaîne privée aux prud’hommes.

Canal+ avait annoncé dans un communiqué en juin que la présentatrice du Grand Journal quittait la chaîne. C’est elle qui a pris cette décision selon la chaîne. Les audiences de l’émission n’avaient cessé de chuter tout au long de l’année.

Un conflit récent
Mais il semblerait qu’un conflit ait éclaté entre la chaîne et son employée au sujet des indemnités de départ.

L’animatrice aurait été convoquée par Canal+ le 29 juin pour l’informer de son licenciement pour « faute grave ». La chaîne française lui « reproche une forme de déloyauté, d’avoir tout fait pour aboutir à une situation de blocage pour se faire payer sa clause de sortie, alors qu’elle voulait partir », explique Les Jours.

En cas de licenciement pour faute grave, les indemnités sont annulées. Maïtena Biraben voudrait poursuivre Canal+ en saisissant les prud’hommes.
Mercredi 27 Juillet 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :