Maintien de la paix en Afrique : Le Conseil de Sécurité salue le leadership du Sénégal


Maintien de la paix en Afrique : Le Conseil de Sécurité salue le leadership du Sénégal
Membre non-permanent du Conseil de sécurité de l’Orga­ni­sation des Nations- Unies (Onu), le Sénégal multiplie les initiatives pour jouer pleinement son rôle. Après leur tournée au Mali et en Guinée-Bissau, qui traversent une situation politique et sociale très difficile, les membres de la délégation du Conseil de sécurité de l’Onu étaient à Dakar pour échanger avec les plus hautes autorités sur les missions de bons offices que le chef de l’Etat entreprend en sa qualité de président en exercice de la Cedeao.  
«Le Conseil de sécurité était en mission dans ces trois pays (Sénégal, Guinée-Bissau et Mali) pour voir comment  le Sénégal, pays de référence, peut être bien pris en compte par le reste de l’Afrique et la Communauté internationale comme ayant un modèle qu’il nous faut voir fonctionner ailleurs en Afrique», déclare Fodé Seck, ambassadeur, représentant permanent du Sénégal au Conseil de sécurité.
Lors de la rencontre avec le chef de l’Etat, les représentants permanents du Conseil de sécurité ont discuté de la situation politique très tendue à Bissau. «Nous venons de sortir d’une audience avec le président de la République où nous avons parlé de la Guinée-Bissau, un pays qui est en recherche de la stabilité depuis quelques années parce qu’il y a un modèle qui ne fonctionne pas», avance le président du Conseil sécurité, Ismaël Abraao Gaspar Martin.
Selon lui, le Sénégal, qui est un modèle pour le maintien de la paix, devrait inspirer les autres pays africains. «Au Mali, nous avons pu visiter des zones où la paix et la sécurité n’existent pas mais nous y sommes allés pour nous entretenir directement avec les interlocuteurs directs, la Société civile y compris. Mais surtout le Gouvernement, les femmes», confirme Ismaël Abraao. Il espère que la situation du Mali, qui était  aussi un pays modèle en Afrique avant d’être déchiré par les terroristes, doit être vite résolue pour lui permettre de retrouver son glorieux passé.

 
Jeudi 10 Mars 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :