Main basse sur l’Aibd et ses ressources : Daport, le braquage du siècle


Comme l'avait révélé Libération, Daport qui est chargée de la gestion et de l'exploitation de l'Aéroport international Blaise Diagne (Aibd) de Diass, a écrit aux autorités sénégalaises pour leur proposer une rupture à l’amiable. Ce, tout en leur réclamant une ardoise d’un million d’euros (655 957 000 F Cfa).
Cette société a poussé le bouchon jusqu’à fixer un ultimatum de trois semaines aux autorités sénégalaises, non sans tenter de faire croire que si elle a pris cette décision, c’est que les mesures prises récemment pour relancer le tourisme ne lui permettront pas de faire des marges.
Des spécialistes rient de cet argumentaire et affirment que Daport veut disparaître des radars avant que les autorités ne se rendent compte de l’énorme carnage financier dans lequel il est impliqué.
Ce qui ne serait pas une première. En effet, au soir du 25 mars 2012, date de l'élection du président Macky Sall, les dirigeants de Daport avaient vidé leurs bureaux sis à l'aéroport Léopold Sédar Senghor (Dakar) avant de disparaître dans la nature. Quelques jours après, des vérifications effectuées dans la comptabilité de l’Agence des aéroports du Sénégal (Ads) ont établi que 90 millions de F Cfa étaient mensuellement versés à Daport sans le moindre justificatif.
Mais cette prévarication n’était que la face visible de l’iceberg. Quand elle signait le contrat avec les autorités sénégalaises, il était convenu que Daport cède 49% de son capital au privé local. Tel ne sera jamais le cas.
Au contraire, une partie de son actionnariat était détenue par une lugubre société basée au Luxembourg, paradis fiscal par excellence. Pire, cette société n’a été créée qu’en 2006 et son objet social avait trait à la collecte des données. Mais le plus scandaleux est sans doute les faveurs que le contrat signé avec les autorités sénégalaises attribuent à Daport qui devait exploiter l’Aibd pour vingt-cinq ans.
En effet, cette même société luxembourgeoise qui contrôle Daport devait se retrouver au bas mot avec 7 milliards de F Cfa lorsque Aibd commencera à fonctionner. Or, elle n’a investi que...90 millions F Cfa qui ont servi au montage de Daport. 
Mardi 1 Septembre 2015
Dakaractu




1.Posté par barou le 01/09/2015 08:45
....bilayee vous n'avez encore rien vu..

2.Posté par fall le 01/09/2015 16:23
hhoohohohoo le sapoudrage public viens de commence, tout ca pour prepare le terrain au future entreprise FRANCAISE .....NDEYESSANE SENEGALMO NEKH...(SI FRANCAIS YI)

3.Posté par DOUL REK le 01/09/2015 17:10
aéroport inutile:
1 lss n‘est pas saturé contrairement aux mensonges du gouvernement de wade. en plus de cela il ne le sera jamais car même dans le monde développé il y a des centaines de grand aéroports internationaux bâtis sur des surfaces bien inferieures a la surface de lss et parfois avec des obstructions naturelles (montagnes, collines etc.) ou des buildings avec un trafic plusieurs centaines de fois supérieur. le trafic aérien à lss est minimal (en moyenne moins de 20 mouvements par jour !!). un des ministres de l’ancien régime prédateur pds avait fait une déclaration comme quoi n’diass est nécessaire à cause de « l’emprise immobilière » …bien sûr quand ces mêmes membres du gouvernement pds et leur complices s’accaparaient (volaient) les terres dans la zone aéroportuaire !

2-lss est sur un site idéal, bien mieux que ndiass. l’approvisionnement de ndiass va être un cauchemar logistique, juste pour acheminer le kérosène sans même mentionner les autres produits. l’accès depuis le centre dakar malgré cette autre histoire / arnaque « d’autoroute à péage » prendra au moins une heure et demie dans les meilleures conditions soit presque plus de 4h de temps pour faire un seul aller/retour pour embarquer nos passagers.

3- la rdia (taxe aéroportuaire) collectée jusqu’à aujourd’hui est supérieure au montant initial annoncé du projet, donc normalement on aurai pu payer cash, sans aucun prêt !!!!! il y a toute une nébuleuse autour des comptes (karim wade a bien sûr domicilié les comptes à l’étranger, au maroc et dans des autres paradis fiscaux, panama, iles vierges, dubaï, thaïlande etc etc...) , il y a eu des mouvements important de fonds. cette même rdia est une des raisons de la chute du tourisme, une importante ressource. maintenant en plus du gonflement du prix, karim wade nous avait annoncé pompeusement pour la énième fois que le financement était bouclé, signé des prêts au nom des sénégalais et donné l’aéroport aux allemands (fraport soit disant.... mais en fait daport une des compagnies homonymes crées par le voleur karim wade pour détourner des énormes sommes d’argent du contribuable sénégalais) pour une durée de 25 ans (encore un contrat débile)!!!! donc non seulement ils (les pds) ont volé l’argent, les terrains, ont fait des prêts additionnels, donné le patrimoine aux étrangers et nous font payer :dedet: :dedet: :dedet: :sn: :sn: :sn:
l’aéroport tout neuf de hammamet en tunisie construit par les turcs que les wades avaient éliminé de l’appel d’offre au sénégal ont déjà livre l’ouvrage conçu en 3 ans pour un cout d’environ 200 milliards cfa et une capacité 3 fois plus grande de passagers ! sénégalais réveillez-vous.

4.Posté par Tullius Detritus le 01/09/2015 20:20
J'ai l'impression qu'on mélange tout !

Ce n'est pas DAPORT qui demande 1 million d'euros de dédommagement au Sénégal mais bien FRAPORT, la société allemande qui est chargée de la gestion de l'aéroport de Francfort et exporte son expertise à l'étranger, comme le fait d'ailleurs ADP (Aéroports de Paris) !

DAPORT a été opportunément créée en 2006, en effet, par la même clique qui a créé sur le même modèle DP WORLD DAKAR, en jouant sur la similitude de nom dans les deux cas (et ce ne sont pas les seuls exemples de cette stratégie).

L'annonce légale de la constitution de DP WORLD DAKR est parue dans "Le Soleil" du 26 novembre 2007 en page 21. Sa lecture ou relecture attentive s'impose pour comprendre la stratégie globale employée.

5.Posté par Mouss le 01/09/2015 22:07
Effectivement Daport est le subsidiaire de fraport au Senegal .vous pouvez verifier sur le site de fraport. Cest la meme compagnie

6.Posté par GMAO le 01/09/2015 22:40
Comparaison:
Aéroport international d'Enfidha-Hammamet: 400 millions Euros 262 milliards FCFA début des travaux 24 juillet 2007, livraison avril 2010; capacité 7 000 000 de passagers
https://fr.wikipedia.org/wiki/A%C3%A9roport_international_d%27Enfidha-Hammamet

Aéroport international Blaise-Diagne: 407 milliards FCFA début des travaux 24 juillet 2007, date de livraison inconnue; capacité 3 000 000 de passagers
https://fr.wikipedia.org/wiki/A%C3%A9roport_international_Blaise-Diagne



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016