Macky Sall sur le pétrole et le gaz : "Les hydrocarbures doivent nous servir de levier pour renforcer notre économie."


« Je me réjouis évidemment des découvertes réalisées en 2015, notamment celle faite par la société écossaise Cairn Energy au large de Sangomar, en offshore profond. Nous avons des indices très intéressants qui font état de réserves relativement importantes, mais cela a besoin d’être confirmé. S’ouvre désormais la phase de développement, à l’issue de laquelle nous saurons avec certitude quel est le potentiel de ce gisement. Pour le gaz également, nous avons eu la chance de faire des découvertes dans le bloc de Saint-Louis et dans celui de Cayar.

Là, c’est Timis Corp qui était l’opérateur, mais il a très vite traité avec Kosmos Energy, une compagnie américaine. Kosmos est aujourd’hui en négociation avancée avec des majors pour la phase de développement, qui demandera de 4 milliards à 5 milliards de dollars d’investissement [de 3,8 milliards à 4,8 milliards d’euros environ], avant la mise en production. Si tout cela se confirme, cela changera évidemment le profil du pays et accélèrera son développement.
À condition de bien gérer ces ressources et de ne pas se reposer sur cette rente. Les hydrocarbures doivent nous servir de levier pour renforcer notre économie. Raison pour laquelle j’ai mis en place un comité d’orientation stratégique qui aura pour vocation de conseiller le président de la République et le gouvernement. Par ailleurs, nous réserverons au moins un tiers des revenus éventuels aux générations futures en alimentant un fonds souverain. » Telle est la conviction du président Macky Sall. Il l'a exprimé lors d'un entretien avec le Journal Jeune Afrique. 
Mercredi 28 Décembre 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :