Macky Sall : "si ceux qui sont cités dans la traque avaient suivi mon conseil, on n'en serait pas là"


Macky Sall : "si ceux qui sont cités dans la traque avaient suivi mon conseil, on n'en serait pas là"
En répondant aux questions du journaliste de Jeune Afrique, le président Macky Sall est revenu sur la traque des biens mal acquis avec la constitution de la Crei et de l'Ofnac pour récupérer les deniers publics détournés.
Selon Macky Sall : "C'est moi qui ai réactivé la Crei, en même temps j'ai lancé l'Ofnac. C'est cet organisme qui reçoit l'ensemble des déclarations de patrimoine des assujettis et qui a tout pouvoir de contrôle et d'autosaisine. Je considère que la défense des deniers publics est prioritaire pour des pays pauvres très endettés comme le nôtre. La Crei, ce n'est pas moi qui l'ai créée. Maintenant si nous devons la faire évoluer, j'y vois aucun inconvénient. Mais je rappelle qu'au Sénégal, nous disposons d'une justice qui fonctionne. Ce n'est pas par hasard si l'Union Africaine nous a confié le soin de juger le président Hissène Habré. La Crei est une juridiction d'exception et dans toutes les grandes républiques du monde, vous trouverez des juridictions d'exception. Elles obéissent, ici, comme ailleurs, à la nécessité de résoudre des problèmes particuliers. 
Concernant l'enrichissement illicite des hauts responsables de l'Etat, et cette fameuse inversion de la charge de la preuve, je ne vois pas bien où se situe le problème. Il s'agit de prouver la licéité des biens supposés illicites, parce que , par exemple, le train de vie d'untel est en totale disproportion avec ses revenus officiels.
Si ce dernier prouve sa bonne foi, et ce ne devrait pas être très compliqué s'il n'a rien à cacher, le débat est clos. Dans le cas contraire, il appartient aux Juges de trancher. Pas au président de la République. Je ne définis pas la politique judiciaire, je ne rends pas justice. Et ma politique c'est que l'argent public serve à la population, pas à quelques margoulins".
 
Répondant à la question de savoir pourquoi le président Wade n'est pas poursuivi, puisque c'est lui qui était à l'origine de la fortune de ses collaborateurs, Macky Sall se veut précis : "Je me répète : il ne m'appartient pas de traduire en justice l'ancien président de la République. Les dossiers sont instruits par le parquet spécial. C'est aux juges d'apprécier l'implication de telle ou telle personne. Poursuivre l'ancien président, je n'en ai même pas le pouvoir".

Sur le cas des dignitaires de l'ancien régime poursuivis, Macky Sall révèle : "Je vis cette situation avec beaucoup de regret. Si les concernés avaient suivi notre conseil lorsque cette Cour a été réactivée, il aurait été possible, tout en respectant les principes de la présomption d'innocence et en restant dans le cadre de la loi, de discuter et de transiger, notamment en remboursant au Trésor public une partie des sommes détournées. Aujourd'hui, nous n'en sommes plus là. C'est bien dommage mais la loi, c'est la loi".
Dimanche 12 Octobre 2014
Dakaractu




1.Posté par cissokho le 12/10/2014 22:04
Bravo, l'argent public doit être respecté par tous .Merci et du courage

2.Posté par Obsrevateur le 12/10/2014 23:36
LA LOI C'EST LA LOI, MACKY DIXIT. ON S'EN SOUVIENDRA

3.Posté par passant le 13/10/2014 01:44
hey macky va tu rembourser toi aussi ????

4.Posté par Peter le 13/10/2014 08:52
Menteur, vous êtes le premier voleur de la République. Fils de vigile et de vendeuse de thiaf, fauché comme un rat et peinait à payer votre loyer en 2000, fabriqué de toute pièce par Wade. Est-ce que les biens que vous déclaré sont licites? Vos postes de directeur et de ministres ne vous permettent même pas d'avoir 1 milliard et pourtant vous disposez de plus de 8 milliards.

Monsieur le Président, j'aime bien quand dites "C'est bien dommage mais la loi, c'est la loi"

Chacun aura son tour chez le coiffeur.

Et dur sera votre réveil

5.Posté par idrissa wade le 13/10/2014 15:10
Thièèy, en 2017 vers mai 2017, j'aurais aimé que le Préseident Macky SALL, battu aux élections présidentielles, nous redise ce qu'il a dit devant ce même procureur spécial en face à cette même CREI.
Espérons que vous (Pr Macky SALL) soyez capables facilement et rapidement de justifier tut votre patrimoine, le votre et celui de Marième FAYE, celui de Aliou SALL, Celui Mansour FAYE, Celui de Abdoulaye TIMBO.

Vous vous rappellerez que la loi c'est la loi un point c'est tout comme vous l'avez dit en 2014 à Jeune Afrique

6.Posté par Niit le 15/10/2014 06:49
@ Idrissa Wade, tu risques de mourir puisque Macky en a encore pour un deuxieme mandat. Apres son exercice du pouvoir, le Senegal sera debarrasse de ces chiens qui vivent de deniers publics.

Merci Macky, en avant !!!



Dans la même rubrique :