Macky Sall salue le soutien de Pékin dans les finances, les infrastructures et la formation


Macky Sall salue le soutien de Pékin dans les finances, les infrastructures et la formation
Le chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall, a salué, vendredi, à Johannesburg (Afrique du Sud), la volonté des autorités chinoises d’appuyer l’Afrique dans les domaines des finances, des infrastructures et de la formation des ressources humaines.
La République populaire de Chine va débloquer 60 milliards de dollars d’ici 3 ans pour le financement du développement en Afrique, a annoncé vendredi à Johnnesburg, le président Xi Jinping, à l’ouverture du 6e sommet du Forum de la coopération Afrique-Chine (FOCAC).
’’La Chine a décidé de donner un total de 60 milliards de dollars d’aide financière incluant 5 milliards de prêts à taux zéro et 35 milliards de prêts à taux préférentiels’’, a annoncé le président chinois, devant les chefs d’Etat africains au Centre de conférence international de Sandton.
Réagissant aux médias après le discours du président Chinois Xi Jinping, à l’ouverture du sommet du Forum de coopération Afrique-Chine, Macky Sall a parlé d’un ’’engagement fort’’ de la part des autorités chinoises.
’’C’est un engagement fort et je suis heureux de constater qu’ils ont bien vu où l’Afrique avait réellement besoin de leur appui, dans les infrastructures, le capital, la formation, la santé. Rien n’a été laissé au hasard en ce qui concerne les ambitions de l’Afrique et ses priorités", a dit le président sénégalais.
Dans son discours, le numéro un Chinois Xi Jinping a invité son pays et l’Afrique à élever leurs relations en développant "un partenariat de coopération stratégique global" et en s’unissant pour ouvrir une nouvelle ère de coopération gagnant-gagnant et de développementcommun.
Le renforcement de la coopération entre la Chine et les pays africains est au cœur du 6e sommet du FOCA, axé sur le thème ’’L’Afrique et la Chine avancent ensemble : une coopération gagnant-gagnant pour le développement commun’’.
La rencontre de deux jours sera sanctionnée par une déclaration et un plan d’action 2016-2018 qui traduiront la volonté des parties chinoises et africaines de renforcer leur coopération dans les domaines politique et économique, mais aussi dans les domaines agricoles et socio-culturels.
La Chine a renforcé sa présence sur le continent africain ces dernières années dans de nombreux domaines, devenant le plus grand partenaire commercial de l’Afrique.
L’Afrique est devenue de plus en plus importante pour les entreprises chinoises en matière d’investissements et de contrats d’ingénierie.
La coopération chinoise a réalisé sur le continent africain 5675 kilomètres de chemins de fer, 4506 kilomètres de routes, 18 grands ports, plus de 200 écoles primaires et secondaires.
Les volumes commerciaux entre la Chine et l’Afrique sont passés de 10 milliards de dollars en 2000 à 300 milliards en 2015 et on compte plus de 2 500 entreprises chinoises installées sur le continent.
Vendredi 4 Décembre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :