Macky Sall s’engage à exécuter un ‘’programme spécial’’ pour désenclaver Bakel


Macky Sall s’engage à exécuter un ‘’programme spécial’’ pour désenclaver Bakel

Macky Sall, candidat à la présidentielle du 26 février, a fait part de son engagement à mettre en œuvre un ‘’programme spécial’’ pour désenclaver le département de Bakel (est), où il est arrivé dimanche soir.

‘’J’avais pris ici l’engagement de tenir compte, dans mon futur programme, d’un programme spécial de désenclavement du département de Bakel’’, a dit le candidat de la coalition Macky 2012, arrivé aux environs de 22h30 à la place de l’Indépendance de cette localité, où il a tenu son meeting.

Macky Sall a indiqué que ce programme ‘’figure en bonne place’’ dans les propositions consignées dans sa feuille de route dénommée ‘’Yoonu Yokkuté’’, ou le ‘’chemin du véritable développement’’. L’axe 2 de ce programme met en exergue ‘’la nécessité de bâtir les bases économiques de notre développement’’, a-t-il dit.

Ce même axe, a-t-il poursuivi, comporte ‘’une politique d’aménagement du territoire, une politique de désenclavement nécessaire au soutien au développement économique et social de notre pays’’.

‘’Bakel est une zone enclavée. Nous avons besoin, en urgence, de reconstruire la route Ourossogui-Bakel, qui passe par Kanel, mais aussi la route Tambacounda-Goudiry-Kidira-Bakel’’, a-t-il lancé aux populations du département de Bakel venus l’accueillir nuitamment.

En s’écriant ‘’Macky 2012 ! Macky 2012 !’’, des militants brandissaient des banderoles sur lesquelles on pouvait lire, entre autres slogans, ‘’Macky Sall, une valeur sûre pour relever le défi du développement’’, ‘’Tout le département se mobilise pour élire Macky Sall au premier tour’’.

Macky Sall a fait part de son ‘’réel plaisir’’ de revenir à Bakel, 11 mois après sa ‘’mémorable tournée’’ qui l’avait conduit jusque ‘’dans les contrées les plus reculées du département’’. ‘’Un département meurtri et défiguré par des ravins, par une absence d’infrastructures routières notoires. Un département abandonné à lui-même’’, a-t-il déploré.

Le candidat a relevé que son programme de désenclavement de Bakel inclut aussi une reconstruction de l’aérodrome de Bakel ’’aux normes standard qui permettront à des aéronefs d’y venir régulièrement’’.

’’Je me suis engagé par ailleurs à travailler étroitement avec les émigrés sénégalais’’, a dit l’ancien Premier ministre, qui a rappelé que Bakel est un ‘’foyer d’émigration [qui], grâce à l’apport des émigrés, a pu garder sa dignité’’.

Estimant qu’’’il est temps que l’Etat relaie les efforts colossaux de nos fils à l’étranger’’, Sall a promis la construction d’un ‘’hôpital moderne’’ dans cette ville.

Il a, en outre, annoncé avoir, dans son programme d’infrastructures sanitaires, ‘’redessiné la carte sanitaire du Sénégal’’. Celle-ci tiendra compte des ‘’impératifs des soins’’, particulièrement pour les zones éloignées comme Bakel, Kédougou, la Casamance et le Fouta.

Le candidat Macky Sall a dit vouloir ‘’bâtir un pacte de confiance avec les populations de Bakel, celles des régions périphériques pour que le développement du Sénégal se fasse de manière harmonieuse dans le cadre d’un développement intégral et inclusif’’.

Avant l’allocution de Macky Sall, le responsable des jeunes du département Abdou Sylla, tout comme l’adjoint au maire, Ibrahima Sall, avaient évoqué les problèmes dont souffre le département, parmi lesquels figurent l’enclavement, le manque d’infrastructures sanitaires et scolaires.

Les responsables locaux ont loué les qualités intrinsèques de ‘’l’homme qu’il faut à la place qu’il faut, pour sauver le Sénégal’’, en parlant de Macky Sall, à qui ils ont promis l’élection ‘’au premier tour, le 26 février prochain, pour permettre au Sénégal de prendre son envol économique et social’’.

Sall et son équipe de campagne ont quitté Bakel pour se rendre dans la commune de Diawara, pour un meeting.
APS

Lundi 13 Février 2012




1.Posté par tiuy le 13/02/2012 13:24
La démocratie est un système dans lequel les citoyens votent pour désigner des gouvernants sur la base d'un programme leur indiquant les intentions des gouvernants. »
]

2.Posté par Saltigué le 13/02/2012 14:22
DERNIERE MINUTE
L'ancien Ministre et Président du Conseil Régional de Kédougou a quitté le PDS pour l'APR.

3.Posté par le peuple sénégalais le 13/02/2012 14:32
Macky est le seul candidat constant dans sa démarche depuis le début de la campagne électorale,les autres candidats l'ont pris pour cibles alors que l'adversaire commun c'est WADE.
Aujourd'hui le temps lui a donné raison dans sa démarche de battre campagne partout pour dérouler son programme et de dénoncer la candidature inconstitution de Wade.
Si Macky continue dans cette lancée il sera incontestable le 4ième Président au soir du 26 février

4.Posté par le peuple sénégalais le 13/02/2012 14:32
Macky est le seul candidat constant dans sa démarche depuis le début de la campagne électorale,les autres candidats l'ont pris pour cibles alors que l'adversaire commun c'est WADE.
Aujourd'hui le temps lui a donné raison dans sa démarche de battre campagne partout pour dérouler son programme et de dénoncer la candidature inconstitution de Wade.
Si Macky continue dans cette lancée il sera incontestable le 4ième Président au soir du 26 février /

5.Posté par le peuple sénégalais le 13/02/2012 14:33
Macky est le seul candidat constant dans sa démarche depuis le début de la campagne électorale,les autres candidats l'ont pris pour cibles alors que l'adversaire commun c'est WADE.
Aujourd'hui le temps lui a donné raison dans sa démarche de battre campagne partout pour dérouler son programme et de dénoncer la candidature inconstitution de Wade.
Si Macky continue dans cette lancée il sera incontestable le 4ième Président au soir du 26 février!

6.Posté par Diallo le 13/02/2012 16:21
Macky ira au second tour c'est sûr donc il faut le renforcer afin qu'il arrive à ce second tour avec un bon score.
Les attaques entre opposants doivent cesser sinon ça va bénéficier au Vieu roublard

7.Posté par deug le 13/02/2012 16:31
Tout ce que wade dit de mal sur macky aujourd’hui contredit ce que le même wade disait de bien sur le même macky hier. Cela prouve que c'est un aigri conscient de son impuissance face a ce fils qui va le tuer. C'est la prise de conscience de ce parricide à venir, qui amène le père à vouloir contrer le cours du destin en tuant le fils avant terme. C'est le mythe d'Oedipe. Et comme dans ce mythe, le père ne pourra rien ne contre le fils qui va l'anéantir

8.Posté par ramsess le 13/02/2012 20:21
MACKY mérite la confiance des Sénégalais, car ces actes ressemble à celui d'un grand leader, soucieu des destiné de son peuple... Vivement l'avénement de cet homme.... MACKY REKKKK....



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016