Macky Sall reçoit le conseiller militaire des Nations unies

Le général sénégalais Babacar Gaye, conseiller militaire du Secrétaire général de l’Organisation des nations unies (ONU), s’est entretenu à Dakar avec le président Macky Sall, sur l’idée d’envoyer une mission de maintien de la paix au Mali où la communauté internationale mène une offensive contre des djihadistes, rapporte la Télévision sénégalaise (RTS1), vendredi soir.


Macky Sall reçoit le conseiller militaire des Nations unies
 
‘’Nous avons échangé avec le chef de l’Etat du Sénégal autour des discussions qui sont en cours au sein des Nations unies en vue de déployer des casques bleus dans le cadre d’une mission de maintien de paix au Mali’’, a déclaré le général Gaye, au sortir de son audience.
 
L’ancien chef d’état-major des Armées sénégalaises a indiqué qu’il avait profité de sa présence à Dakar ‘’pour présenter au président Sall toutes les préoccupations sécuritaires dans lesquelles les Nations unies sont actuellement engagées’’.
 
‘’Nous avons aussi discuté de la perspective d’engager des casques bleus et du déplacement de nos soldats (les 500 éléments du bataillon sénégalais) vers le Mali’’, a dit le général Gaye dans des propos rapportés par la RTS (Télévision publique).
 
Le conseiller militaire de Ban Ki-moon a en outre évoqué la perspective de déployer des forces onusiennes dans le Nord du Mali pour suppléer aux différentes troupes d’interventions dans le cadre de la Mission internationale de soutien au Mali (MISMA) qui a une durée d’un an.
 
‘’Au moment opportun, cette mission va se traduire en une mission de maintien de la paix au nord du Mali’’, a assuré Babacar Gaye. ‘’Avec le président (Macky Sall), nous avons passé en revue tous les enjeux liés à ce déploiement des forces onusiennes’’, a-t-il ajouté. 
 
‘’Je lui ai dis aussi combien la participation de soldats sénégalais au maintien de la paix était appréciée à New-York (siège des Nations unies)’’, a-t-il poursuivi.
 
Intervenant devant ses pairs réunis pour la table ronde des bailleurs de fonds organisée à l'occasion du 20ème sommet de l’Union africaine (UA), tenu dimanche et lundi au siège de l'organisation panafricaine, Macky Sall avait soumis l’idée d’engager des réflexions pour trouver une force de stabilisation du Nord du Mali.
 
‘’Il nous faudra substituer à la MISMA une force pilotée par les Nations unies et composée de casques bleus pour la phase de stabilisation une fois que le territoire malien soit entièrement libéré de toute occupation terroriste’’, avait suggéré M. Sall devant ses pairs.

APS




Samedi 2 Février 2013
Notez


Dans la même rubrique :