Macky Sall invite les marabouts à "l’accompagner" dans sa politique agricole


Macky Sall invite les marabouts à "l’accompagner" dans sa politique agricole
 Le président de la République, Macky Sall, a invité, samedi, à Dakar, les chefs religieux à "l’accompagner" dans sa politique de développement et de modernisation de l’agriculture sénégalaise.
‘’Du haut de cette tribune, je voudrais lancer un appel aux chefs religieux pour m’accompagner dans cette politique volontariste de développement de l’agriculture et de la production céréalière au Sénégal’’, a dit le président Sall.

Macky Sall procédait à l’ouverture officielle du Forum sur l’apport du mouridisme au développement du Sénégal au King Fahd Palace, à Dakar.
Le chef de l'Etat a rappelé le rôle important joué par deux défunts guides religieux de la communauté mouride, Serigne Cheikh Mbacké Gaïndé Fatma et Serigne Saliou Mbacké.
Macky Sall a donné l’exemple de ce dernier qui fut cinquième khalife des mourides et qui a su développer une politique agricole à Khelcom, un vaste domaine agricole situé, dans le centre du Sénégal, en modernisant l’agriculture.
Le président Sall a salué le dynamisme des hommes d’affaires de la communauté mouride, tout en soulignant qu’ils sont présents dans des ‘’créneaux porteurs de plus-value’’.
’Le rôle de la communauté mouride dans la lutte contre la pauvreté est indéniable. Cependant , toute réflexion qui se limiterait aux investissements économiques serait superficielle pour traiter du thème’’, a rappelé Macky Sall.
Il a poursuivi en disant que ‘’l’humanisme, le pacifisme, la tolérance, l’altruisme que véhiculent les enseignements de Cheikh Ahmadou Bamba’’, le fondateur du mouridisme, l’une des plus grandes confréries musulmane au Sénégal ont largement contribué à ‘’l’exception sénégalaise’’.
‘’Je demeure plus que jamais convaincu que ma vision du Sénégal contenu dans mon programme +Yoonu Yokkuté+ (la voie de l’émergence) bénéficiera de la vitalité de la communauté mouride pour élever (le Sénégal) au rang de pays émergent, source de prospérité et de bonheur pour ce peuple sénégalais laborieux et patient’’, a-t-il souligné.
Il a assuré le Comité d’organisation du Grand Magal de Touba, prévu le 1-er janvier prochain, de l’appui des services de l’Etat pour un bon déroulement de l’événement religieux.
Cet évènement religieux célèbre le départ en exil au Gabon du fondateur du mouridisme. Aps
 
Samedi 15 Décembre 2012
APS




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016