Macky Sall déclenche la révolution du solaire (Par El Malick SECK)


Macky Sall déclenche la révolution du solaire (Par El Malick SECK)
En 1879, un génial inventeur ayant quitté les bancs de l'école très jeune, Thomas Alva Edison, créé l’ampoule électrique. La fée électricité venait d’émerveiller l’Amérique au point que la compagnie des Chemins de fer mit des liaisons spéciales pour permettre aux populations de contempler les premières ampoules électriques dans la ville de New Jersey. Les Etats Unis venaient de trouver un outil formidable qui remplaçait les lampes à pétrole qui avait usage dans les villes naissantes. 

En moins de dix ans, Edison fonde la compagnie General Electric et fait allumer 18 millions d’ampoules sur toute l’étendue du Nouveau Monde. Et grâce à ce même Edison, l’Amérique avec l’énergie électrique est devenue la première puissance mondiale. 

Point ici de comparer Macky Sall à Edison, mais la révolution enclenchée par le président de la République avec l’inauguration de deux centrales solaires en moins de deux semaines, une première mondiale, est à saluer. Et d’ici la fin de l’année, il devrait inaugurer plusieurs autres projets dans le secteur : mise en service prochaine des centrales solaires de Santhiou Mekhé (29, 5 Mw), de Mérina Dakhar (29 Mw), de Kahone (20 Mw). Dans les mois à venir, il va inaugurer la centrale solaire de 15 MW de Diass, fruit de la coopération allemande, ainsi que les centrales des Îles du Saloum (Bassoul/Bassar, Bettenty et Dionewar/Niodior), et les centrales hybrides solaires de Kidira, Goudiry et Médina Gounass. À ces projets s’ajoutent les 100 Mw de solaire dans le cadre du programme (Scaling solar) de la Banque mondiale et les premiers 50 Mw du parc éolien de 150 Mw de Taïba Ndiaye. Ce qui fera une puissance en énergie propre d’une moyenne de 400 mégawatts au minimum, un record sur le continent.

Je ne parlerai pas ici des nombreux bienfaits sur l’environnement. C’est une évidence élémentaire. Mais le plus important, c’est la grande prouesse politique réalisée par Macky Sall. J’ai suivi une partie de ces projets, les choses sont allées très vite. La Sénélec, faudrait-il le rappeler, a signé sous la direction de Pape Dieng, des mémorandum avec des privés avec la bénédiction de Macky Sall. Ils étaient les deux seuls à croire à ces projets et au finish ils ont réussi. Le mérite ne revient donc qu’à ces deux hommes. Il faudrait le rappeler, c’est important pour l’histoire.

Macky Sall avec cette grosse série d’inauguration de centrales solaires, montre qu’il est un homme compétent et qui sait travailler. Il a réussi en si peu de temps, à monter des projets qui ouvrent de nouvelles voies énergétiques au Sénégal entier. Nous devons tous le saluer et le féliciter.

L’opposition qui racontait du n’importe quoi sur lui est dans ses petits souliers. Les grands chantiers de l’émergence, et ce sont des exemples concrets, sont en train de prendre forme. Je ne fais dans la laudation, ni le griotisme. Je suis un homme d’action. Les centrales solaires du président Sall sont une prouesse économique et une innovation que tous les pays du continent et au-delà vont nous envier. C’est d’autant plus salutaire que le débat actuel est pollué par un pétrole encore dans les méandres du sous-sol. L’opposition en parle comme si les problèmes des sénégalais étaient réglés, Le président en bon sage, n’attend pas de faire vivre nos centrales d’énergie fossile, mais innove. Depuis des décennies, les beaux parleurs parlent de solaire. Le gouvernement Wade avait même créé un ministère dans ce sens pour blabater. Lui, le président Sall, est allé droit au soleil. Et à ce rythme, dans quelques années pas moins de 70% de notre production sera en énergie solaire ou éolienne. Le Président mérite nos félicitations et nos encouragements. Certains demandaient des réalisations, en voila. Une image vaut mille mots. Un exemple concret vaut mille discours. Une réalisation vaut mille projets!

El Malick SECK-Journaliste, homme politique et conseiller municipal à THIÈS
Mercredi 2 Novembre 2016
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :