Macky Sall conseille de restituer à Rebeuss son stade avant de le transformer en Manhattan


Macky Sall conseille de restituer à Rebeuss son stade avant de le transformer en Manhattan

Le candidat de la coalition Bennoo Bokk Yaakaar, Macky Sall, a porté, mercredi, la réplique sans le nommer à son challenger au sujet de sa promesse de transformer Rebeus en Manhattan, en soulignant qu’il ferait mieux avant toute chose de restituer aux habitants de ce quartier de Dakar le stade Assane Diouf qu’il leur a confisqué.

’’J’ai entendu un candidat dire qu’il va transformer Reubeus en Manhattan, il faut plutôt un retour à Rebeus son stade’’, a clamé Macky Sall, lors d’une caravane durant laquelle il a sillonné les avenues Cheikh Anta Diop, Blaise Diagne et Georges Pompidou via le marché Sandaga, le plus grand lieu de négoce de la capitale.

En cas de victoire au soir du 25 mars, Macky Sall a promis qu’il restituera aux habitants de Rebeus leur stade.

De même, il a réaffirmé sa volonté de baisser les prix des denrées de première nécessité. ‘’C’est possible et nous le ferons par la volonté de Dieu’’, a-t-il dit avant de mettre l’accent sur une politique de l’emploi qui, avec l’appui du maire de Dakar, permettra aux commerçants de disposer d’espaces de vente ayant toutes les commodités.

Macky Sall était notamment accompagné de Doudou Ndoye, candidat au premier tour, et de Jean-Paul Dias.
APS

Mercredi 21 Mars 2012




1.Posté par boy town le 21/03/2012 18:57
Rien que des promesses, Wade est au bout du rouleau....! IL raconte des conneries partout où il passe.
Quel triste fin de règne.... ce vieux méritait mieux mais il s'est entouré de médiocre aux détriments des caciques du PDS, aujourd'hui il récolte les conséquences de ces actes....

2.Posté par Looodia le 21/03/2012 19:10
« Une promesse, c’est une dette » Dit un proverbe guadeloupéen. Mais ça, il faut le dire à quelqu’un qui est de bonne foi et qui, lorsqu’il en a la possibilité, n’hésite pas à payer sa dette. Cet homme n’est pas Wade. C’est pourquoi, notre très cher président sortant a très tôt fait de nous fixer sur sa conception de la promesse en nous rappelant ce que disait Henry Queuille : «Les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent. »

3.Posté par redemption le 21/03/2012 19:21
D’abord Wade dit qu’il est le seul à pouvoir terminer ses grands chantiers. Il oublie délibérément, par inculture notoire, que l’Etat est une continuité. Son égo lui vole sa lucidité. « Le mégalomane a souvent des fins du moi difficiles » Disait Bruno Masure. Il n’a pas tout à fait tort. Senghor, en partant, avait laissé des chantiers inachevés à son successeur. Abdou Diouf de même. Mais le demi Dieu Abdoulaye est le seul à pouvoir terminer les chantiers qu’il a commencés et qu’il s’approprie comme étant « ses chantiers », son bien propre. Détrompez-vous Président ! Ces chantiers sont ceux du Sénégal qui s’aura les finir après votre départ et de la plus belle manière. Ne vous en inquiétez pas ! Partez et laissez le peuple souverain s’en occuper !



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016