Macky Sall avertit les fauteurs de troubles : « Nous ne vous laisserons bruler ce pays sous prétexte qu'on est en campagne électorale »


Que les fauteurs de troubles se le tiennent pour dit. Macky Sall n'entend pas les laisser mettre le pays sens dessus dessous sous prétexte « qu'on est en période électorale ». Le président de la République de la tribune qui lui a offerte la levée du corps de Cheikh Mbengue, ancien directeur général de l'agence de la Couverture maladie universelle pour avertir « ceux qui veulent bruler le pays ». « J'ai donné des instructions fermes pour que la campagne électorale soit sécurisée. Ce n'est pas parce qu'on est en campagne électorale qu'on doit se croire au dessus des lois », a rappelé le chef de l'Etat. Cette sortie de Macky Sall intervient dans un contexte marqué par un regain de violence qui s'est emparé de la campagne électorale. Ces dernières quarante huit heures, il y a eu des accrochages violents entre partisans de des coalitions Benno Bokk Yaakaar et Manko Taxawu Sénégal à Dakar.
Dimanche 16 Juillet 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :