Macky Sall à Kaolack : La forte mobilisation des amis de Mimi Touré bloque le cortège présidentiel pendant plusieurs minutes.


Macky Sall à Kaolack : La forte mobilisation des amis de Mimi Touré bloque le cortège présidentiel pendant plusieurs minutes.
On l'aime ou on ne l'aime pas mais il faut reconnaître que Mimi Touré est décidément une femme de défi. Après sa cuisante défaite à Grand Yoff lors des élections  municipales de 2014, suivie de son départ précipité de la Primature, très peu d'observateurs auraient parié sur son avenir politique . Tout au plus, on lui prédisait un retour chez l'Oncle Sam qu'elle avait quitté la veille de l'élection présidentielle de 2012 pour devenir la directrice de cabinet du candidat  Macky Sall puis ministre de la justice du premier gouvernement de Abdou Mbaye. Dans sa traversée du désert post-primature, de manière surprenante, elle refusa le juteux poste de chef de la mission des Nations Unies au Congo et se remît à arpenter assidûment son fief de Grand-Yoff. Son investissement personnel finit par payer. Son challenger Khalifa Sall le tout puissant maire de Dakar, en sur-confiance, tournait déjà son attention vers de nouveaux espaces à conquérir pour satisfaire ses ambitions présidentielles. A la surprise générale, l'édile de la capitale, champion du "Non", sera battu au référendum du 20 mars 2016 jusque dans son propre bureau de vote. Au lieu de rester consolider sa base de Grand-Yoff qui lui adressait son premier sourire, Mimi Touré, ancienne militante de gauche, comprit que Dakar- la rebelle est un sable mouvant politique et décida de retourner à Kaolack, ville créée par son ancêtre Mboutou Sow, répète-t-elle à qui veut l'entendre. Les bonzes de l'APR local  ne lui ouvriront pas les bras, c'est le moins que l'on puisse dire.  Par presse interposée, on lui fit clairement comprendre qu'elle n'était pas la bienvenue. Il semble que cela ne fit que redoubler l'ardeur de l'artisan de la traque des biens mal acquis que les défis semblent plus galvaniser qu'effrayer. Semaine après semaine, les chroniqueurs locaux rapportent le travail politique de fourmi de Mimi Touré, accompagnée de politiciens rodés au sein de sa garde politique rapprochée (dont l'ancien responsable du Grand Parti de Gakou). La presse locale rend régulièrement compte de ses rencontres avec de nombreux acteurs non politiques, des mouvements de femmes et de jeunes certainement attirés par le style iconoclaste et baroudeur de l'ancien premier ministre. En politicienne expérimentée , elle a certainement voulu  faire voir à son patron Macky Sall les premiers résultats de son travail à Kaolack et aussi faire comprendre aux responsables politiques locaux qu'elle ne venait pas dans la capitale arachidière pour faire de la figuration. Des milliers de femmes et de jeunes se déclarant  "Amis de Mimi" viendront accueillir Macky Sall à l'entrée de la ville de Mbossé. Selon la radio locale Alfayda reportant en direct, la foule nombreuse bloquera  pendant plusieurs minutes le long cortège présidentiel. Surpris mais visiblement ravi, Macky Sall ne boudera pas le bain de foule, comme il les aime. Une chose est sûre,  celle que de nombreux sénégalais appelle la Dame de fer est une redoutable politicienne sans en avoir l'air et elle semble bien déterminée à se construire un fief solide au Saloum, deuxième bassin électoral du pays.
Dimanche 11 Décembre 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :