Macky Sall : "Wade est en train de créer les conditions d’un report de la présidentielle"


Macky Sall : "Wade est en train de créer les conditions d’un report de la présidentielle"
Le candidat Macky Sall a déclaré vendredi que le président sortant Abdoulaye Wade est "en train de créer les conditions pour le report de l’élection présidentielle" du 26 février, avec la "répression" des manifestations de l’opposition par les forces de l’ordre.

En meeting électoral à la place de Gao, M. Sall a condamné la "répression", vendredi à Dakar, de la manifestions du Mouvement du 23 juin par les forces de sécurité.

‘’Depuis quelques jours, le candidat sortant (Abdoulaye Wade) agresse les opposants, les candidats à l’élection présidentielle. Cela est tout à fait inacceptable’’, s’est-il insurgé.

‘’Il semble que des candidats ont été violentés. Tous les candidats sont d’égale dignité. J’en appelle à la lucidité des forces de l’ordre. Elles ne sont pas obligées d’obéir à (…) des ordres illégaux. Je souhaite que cette violence cesse dans l’intérêt de la stabilité de notre pays’’, a-t-il ajouté.

Le candidat de la coalition Macky2012 estime que ‘’le président sortant et son gouvernement sont en train de créer les conditions pour un report de l’élection présidentielle du 26 février’’.

‘’Je veux le mettre en garde : qu’il (Wade) ne peut pas compromettre la tenue de cette élection. Sa candidature a déjà divisé le pays, a mis en péril la stabilité du Sénégal’’, a-t-il conclu.

Macky Sall invite le MFDC à libérer les soldats prisonniers

Macky Sall, candidat à la présidentielle du 26 février, a appelé, vendredi à Ziguinchor (Sud), les combattants du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC) à libérer les soldats prisonniers pour donner une chance à la paix.

‘’A cet instant précis, je lance un appel solennel aux combattants du MFDC pour leur demander de libérer immédiatement les soldats qu’ils détiennent’’, a-t-il dit lors de son meeting à la place Gao.

Quelque sept soldats et gendarmes sénégalais sont détenus depuis mi-décembre dernier par les rebelles du MFDC lors d’attaques contre les cantonnements militaires de Kabeum, Djégoune et Affignam, dans le sud du Sénégal.

Le chef de la délégation régionale du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) à Dakar, a déclaré début janvier que les soldats détenus par le MFDC étaient ‘’certainement en bonne santé’’ et ont pu ‘’écrire des messages’’ à leur famille

‘’Pour donner une chance à la paix, il faut promouvoir l’arme du dialogue et non le dialogue des armes ‘’, fait remarquer M. Sall, ancien Premier ministre et ancien président de l’Assemblée nationale.

D’après lui, ‘’il n’est que trop tard pour que les armes se taisent à jamais en Casamance pour laisser la place au développement et à la réconciliation ’’.

Le MFDC exige des autorités du Sénégal, en échange de la libération de ces soldats, ‘’l’abandon des poursuites’’ engagées par l’Armée sénégalaise contre ses combattants.

En meeting samedi à Bignona et à Ziguinchor, le candidat des Forces alliées pour la victoire(FAL 2012), Abdoulaye Wade, avait proposé le plan DDP (déminage, désarmement et projet) et cinq grands projets agricoles aux combattants du MFDC.

Me Wade a aussi annoncé qu’il est en contact avec les chefs du maquis sans préciser plus de précision, affirmant que ‘’la paix est proche’’.

La Casamance, constituée des régions de Kolda, Sédhiou et Ziguinchor, est le théâtre, depuis 1982, d’affrontements ayant fait de nombreux morts chez les civils, les militaires de l’Armée nationale et les rebelles du MFDC.
Samedi 18 Février 2012
APS




1.Posté par ndoumbélane le 18/02/2012 00:35
Macky, on n parle pas d'election.On parle de la candidature de Wade. Tant kil est là, pas d'election. Ta pris une mauvaise option malheureusema

2.Posté par VERTU le 18/02/2012 00:54
Macky va apprendre la politique, tu n'as aucune lisibilité sur la politique de ton pays ! Qd tu dis que le debat sur la candidature de Wade né plus d'actualité je me rappelle je me suis dis voilà klk1 ki ne merite pas que je vote pr lui !
Bravo les CHEIKH ABDOULAYE DIEYE IBRAHIMA FALL IDRISSA SECK YOUSSOU NDOUR la récompense est au bout de l'effort, Wade est sur le point de partir, maintenons le mm niveau de mobilisation ! IL PARTIRA !

3.Posté par dembis ouakam le 18/02/2012 01:33
Macky sale traitre, va te faire foutre. Tu as montré ton vrai visage, si tu n'es pas avec le peuple celà signifie que tu es contre le peuple. Salop, lêche cul de Wade le singe

4.Posté par Atika le 18/02/2012 02:14
Macky est le favori de la présidentielle. Il parcours le pays et partout c'est des foules qui l'accueillent donc il va battre Wade au second tour.
Il ne peut pas resté à Dakar comme les petits candidats (Fall, Dieye, et Idy). Les Tenors de l'opposition (Macky, Idy et Tanor) doivent parcourir le pays, parler à leurs militants et convaincre les indécis.
Les seconds couteux du M23 (Idy, Fall, Dieye et You) font du bon boulot aussi en maintenant la pression sur Wade à Dakar.

5.Posté par matam le 18/02/2012 02:40
Atika,

pour mobiliser tous les candidats connus savent le faire.en 2007 Bathily et savane ont mobilise beaucoup et pourtant ils ont chacun 1.3% .

Toutes les personnes qui viennent au meeting ne votent et ca tout le monde a compris sauf MACKY.

Regarde bien la carte électorale du SENEGAL et tu verras que Macky n'a rien et c'est un TRAITE.

6.Posté par KARAGNE le 18/02/2012 03:06
On se cache toujours derrière kelke chose quand on a peur, les opposants se cachent derrière les actes de vandalisme pour empêcher les élections qui auront lieu inchalah, wade les a devancé dans la campagne, ils savent tous que l’électorat ne se trouve pas uniquement à Dakar centre, wade les battra a plate couture car la banlieue est bleue et la campagne de même, pour preuve voyer le monde qu'il draine derrière lui. Tous les moyens sont bons pour ces détracteurs de la république à mettre le feu au Sénégal, maintenant c'est ils veulent créer un malaise entre les tarihas

7.Posté par Diouber diaby le 18/02/2012 07:30
Macky tu a trahi le peuple comme tu avais trahi ton bienfaiteur idrissa seck,macky faible esprit il negite pas a trahir sa mere,un pire mathioudo bii harame,bii lamder

8.Posté par Papy1 le 18/02/2012 09:27
Macky est la POURITURE qui recycle tous les vomis du PDS.
De toute facon Macky ne compte plus RIEN pour les jeunes du pays. Il ne represente plus RIEN dans la lutte pour le Respect de notre Constitution. Macky demontre qu'il est capable de BAFOUER notre Constitution dans le future.

9.Posté par Niit le 18/02/2012 09:29
LA traitrise de Macky sale

10.Posté par adji le 18/02/2012 10:45
Macky sale n'a rien compris nous ne nous battons pas pour uniquement changer de président ,mais nous nous battons principalement contre la violation de la constitution par Wade je veux que les partisans de MACKY comprennent cela et après avoir réglé ce préalable on verra qui est majoritaire dans ce pays ;comment MACKY qui dit qu'il est un républicain peut cautionner la violation de la constitution pour passer a autre chose qui est purement personnel c'est à dire son élection ;tout le monde clame l'immaturité de MACKY et j'ai refusé d'y croire mais force est de se rendre à l'évidence qu'en plus d’être un idiot ,il nous démontre que le peuple ne l’intéresse pas tout ce qui l’intéresse c'est le pouvoir voilà un égoïste ,un lâche

11.Posté par adji le 18/02/2012 10:46
Macky sale n'a rien compris nous ne nous battons pas pour uniquement changer de président ,mais nous nous battons principalement contre la violation de la constitution par Wade je veux que les partisans de MACKY comprennent cela et après avoir réglé ce préalable on verra qui est majoritaire dans ce pays ;comment MACKY qui dit qu'il est un républicain peut cautionner la violation de la constitution pour passer a autre chose qui est purement personnel c'est à dire son élection ;tout le monde clame l'immaturité de MACKY et j'ai refusé d'y croire mais force est de se rendre à l'évidence qu'en plus d’être un idiot ,il nous démontre que le peuple ne l’intéresse pas tout ce qui l’intéresse c'est le pouvoir voilà un égoïste ,un lâche

12.Posté par DJITTE BOU APR à ADJI et vertu le 18/02/2012 13:29
bonjour,
Chers concitoyens il faut que vous sachez que la politique requiert une certaine lucidité,un pragmatisme une constance dans sa ligne.La ligne de l' APR est tracée elle s' impose ERGA OMNES A MACKY. Par ailleurs pour combattre Wade il faut qu' on combine à la fois le combat contre sa candidature et poser des actes clairs quant à sa volonté d' aller aux élections et de veiller à ce que les suffrages ne soient pas détournés. Mais force est de reconnaitre que personne n' a le don d' ubiquité et que les partis ont chacun sa ligne et il y a des différences de poids entre l' APR, le FSD/BJ, TAXAWTEME, REWMI,PS, AFP, PDS etc...Et que pour battre Wade ou l' obliger à surseoir à sa candidature on à besoin de toutes les formes de lutte donc d' apport croire qu' il suffirait seulement de le combattre sur le terrain de l' irrecevabilité est un manque de lucidité,croire qu' il faut aller aux élections et le battre est une incertitude.En dernier lieu n' oubliez pas que si on boycotte Wade ira seule aux élections et advienne que pourra.Je laisse trouver la réponse

13.Posté par Samba-Alassane Thiam le 18/02/2012 21:16
Facebook
Nous suivons avec beaucoup d'attention les manifestations qui se déroulent à Dakar et déplorons la brutalité des services de police.

Ces événements appellent deux observations.

(1). L'agression de la Zawiyya El Hadj Malick Sy est comparable à la profanation des synagogues des juifs. Gardons nos têtes bien entre les épaules et les pieds sur terre pour ne pas glisser vers des actions revanchardes. Le Gouvernement du Sénégal doit encore une fois présenter des excuses publiques pour prévenir les réactions excessives.

(2). Le danger de suivre la voie de l'affrontement indiquée par Abdoulaye Wade, c'est de gouverner dans les conditions qui ont éloigné le Président Georges W. Bush de son premier programme de gouvernement pour se consacrer principalement à l'intelligence et au tout sécuritaire. La bonne route pour amener le peuple réel à s'exprimer en paix, c'est de le conduire à voter et sécuriser son choix.

Nous observons également que l'arbitrage religieux entre les protagonistes dans la classe politique est trés compliquée à l'état actuel du processus électoral. Abdoulaye Wade peut s'exercer au chérifisme pour se découvrir une parenté avec le Prophète Muhammad (PSL) mais il sera battu à plate couture par A ou par B.

Nous rappelons aux candidats que le Président Nelson Mandela avait catégoriquement refusé de suivre les manœuvres criminelles des présidents Peter Botha et de Frederik De Klerk qui entendaient précipiter l'Afrique du Sud dans une guerre civile perpétuelle. L'Histoire a retenu son intelligence politique face à des adversaires cruels et son heritage politique est celebre dans le monde entier.

Sentiments patriotiques.

Fait au Cap, en Afrique du Sud
Le 18 Fevrier 2012.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016