Macky Sall : "Les découvertes pétrolières devraient nous permettre d’atteindre l’émergence avant 2035"


L’exploitation ’’dans deux à trois ans’’ des gisements pétroliers et gaziers dernièrement découverts au Sénégal devrait permettre au pays d’atteindre l’émergence économique avant 2035, a déclaré le chef de l’Etat, Macky Sall.
 
"J’espère qu’avec ces ressources qui vont être exploitées dans deux à trois ans, nous pourrons accélérer l’accès à notre émergence économique, et au lieu de 2035, nous pourrons y arriver dans une décennie ou au moins un quinquennat", a-t-il indiqué.
 
Le président Sall participait à un Forum organisé samedi à Paris par la Convergence des jeunes républicains d(COJER) e France, avec la participation de plusieurs cadres de l’Alliance pour la République (APR, au pouvoir).
 
Grâce à ces découvertes de gaz et de pétrole, des dispositifs ont été mis en place, qui "vont accompagner l’environnement pétrolier et gazier du Sénégal ou qui feront en sorte que la bonne information puisse accéder au citoyen en toute circonstance", a dit Macky Sall.
 
Il a fait le point sur l’état d’avancement des projets du Plan Sénégal émergent, (PSE), lequel a donné selon lui des résultats appréciables après deux ans de mise en œuvre.
 
"De l’Education nationale à la Formation professionnelle en passant à l’Enseignement supérieur, les résultats sont palpables" a indiqué M. Sall.
 
Sur le plan sanitaire et celui de la protection sociale, "notre politique est une politique d’inclusion, de protection sociale, qui accompagne les familles déshéritées, la population dans ses priorités et ses urgences sociales qui sont l’enfance et la petite enfance et la gratuité des soins de 0 à 5 ans", a estimé le président de la République.
 
En cinq ans, "il n’y a pas un seul produit dont le prix a augmenté au Sénégal, malgré l’inflation qui évolue, nous avons tenu à ce que les prix des denrées de première nécessité et au-delà, ceux des produits stratégiques comme le gaz, le pétrole, l’électricité, soient remis à la baisse", a-t-il dit.
 
De même, avec la "carte sésame", les personnes du troisième âge peuvent bénéficier de soins sanitaires dans les structures de leur choix selon Macky Sal, la Couverture maladie universelle (CMU) ayant d’autre part "permis de faire passer le taux de couverture sanitaire de 20% à 47% en 2 ans d’application".
 
Cependant, "nous sommes conscients que malgré toutes les performances dans l’agriculture, le cadre macro-économique qui nous permet d’avoir la confiance du marché et des partenaires, il nous reste beaucoup de choses à faire pour atteindre l’émergence économique", a-t-il souligné.
 
"Il n’y a pas un domaine, un seul, où la différence n’a pas été nette, en termes de progrès, que cela soit quantitatif ou qualitatif", a fait valoir le président Macky Sall.
Dimanche 26 Mars 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :