Macky Sall : ’’Les affaires doivent revenir aux hommes d’affaires’’


Macky Sall : ’’Les affaires doivent revenir aux hommes d’affaires’’
Le candidat Macky Sall a soutenu, mercredi à Dakar, que les affaires doivent revenir aux hommes d’affaires non sans préciser que l’environnement économique du pays nécessite ’’des réformes sérieuses’’ pour arriver au ’’chemin du développement’’.

’’Les hommes politiques n’ont à rien faire dans les affaires. Un ministre ne peut pas être derrière une entreprise’’, a-t-il noté lors de sa rencontre avec la Plateforme du secteur privé.

La Plateforme du secteur privé regroupe la Chambre de commerce d’industrie et d’agriculture de Dakar (CCIAD), la Confédération nationale des employeurs du Sénégal (CNES), le Conseil national du patronat (CNP), les Groupements économiques du Sénégal (GES), le Mouvement des entreprises du Sénégal (MDES), l’Union nationale des commerçants et industriels du Sénégal (UNACOIS).

‘’Il y a de trop de non transparence dans les affaires. Il faut revoir les choix d’investissement dans les affaires du pays’’, a-t-il ajouté, soulignant en même temps que ‘’si nous mettons en œuvre certaines réformes, nous pouvons rapidement atteindre 7 à 8 % de croissance économique’’.

Un meilleur environnement des affaires passe également par la réduction des dépenses de l’Etat. ‘’Nous pouvons gagner 110 milliards de francs de bénéfices, si nous revoyons la manière dont l’Etat fonctionne actuellement au Sénégal’’, a indiqué Macky Sall, qui a été Premier ministre de 2004 à 2009.

La question de l’énergie est revenue dans les échanges du candidat Macky Sall avec le patronat. Sall a, à cet égard, souligné qu’après l’élection présidentielle du 26 févtrier, la SENELEC ne pourra plus continuer à fonctionner ainsi.

Elle dépense 16 milliards de francs ’’pour le seul combustible’’. ‘’Rien que pour le combustible, il y a un déficit. Il faut définitivement une solution durable’’, a-t-il avancé.

Le renforcement de la démocratie, la lutte contre la corruption et la justice sociale passent, selon Macky Sall, par la réforme de la justice. ‘’Il faut une réforme du système judiciaire en revenant à l’ancienne Cour de cassation et au Conseil d’Etat capables de juger les abus et les recours’’, a-t-il indiqué.

Sall a également promis de renforcer la Cour des comptes en amenant la tutelle à la présidence de la République pour lui permettre de jouer pleinement son rôle.
Mercredi 8 Février 2012
APS




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016