DAKARACTU.COM

Macky SALL vasouille dans un déluge de surenchères insidieuses !

‘’Les mensonges ont la vie dure : une fois démasqués, ils croient qu'ils sont devenus vérités.’’ - Stanislaw Jerzy Lec.


Macky SALL vasouille dans un déluge de surenchères insidieuses !
Le constatest si manifeste : les orientations politiques du joufflu sèment l’affliction totale. La patrieexhibe un visage boursouflépuisque les difficultés s’exacerbentau fil des jours. Le géologueau lieu de solutionner les embûchessongepouvoirrégenter par les médias alimentaires.Son hébétudepathétiquel’achemine à adopter diverses postures propagandistes avec une volitionostensible de manipuler.Pour déambuler sur la conscience des sénégalais, le pusillanimes’est métamorphosé en baladin en nous servant des vadrouillespréméditéesoù les magnétoscopes de Rien Tous les Soirs assortissent au moindre détail tous ses faits et gestes.Comme à sa triste accoutumance, le pédologue va soutenir le contraire « C’est vraiment une visite inopinée je n’ai pas saisi d’ailleurs le ministre khadim, ni le premier ministre, encore moins les services de la télévision nationale. »
 
Sombrant dans l’escobarderie,le fieffé mythomanes’enlise dans une métaphoreaffabulante en témoignant « qu’iln’y a aucun pays au monde qui ne peut pas faire l’objet d’inondation vous avez récemment vu les États Unis première puissance mondiale.» Le ventripotents’enhardit à confronter15 millimètres de bruines à descyclones tropicaux dont la vitesse des vents excède 117 km/h. Une symétrie avec la guinée Bissau nous semble plus pertinente vu qu’elle est plus défavorisée et qu’elle enregistre deux fois plus de précipitations que le Sénégal. Toutefoison n’ouïjamaisbabiller d’inondations à Bissau car le système de drainage des eaux pluviales parait fonctionnel.
Concomitamment la populace survit dans les flottesglauques et stagnantes nonobstant les pantalonnades du ventru.Le collecteur de rocscontinue de jouer au dilatoire en miroitant des projets utopiques à la plèbe.Ce marchand d'illusions ayant accédé au trône par la fourberie continue de s’enliser dans des promesses électoralistes qui n’ont rien à voir avec la réalité. N’est-ce pas lui qui professait le 08 février 2012, au stade Amadou BARRY de Guédiawaye que « dès mon accession au pouvoir l'installation d'un bon réseau d'assainissement va drainer les eaux pluviales au point que les inondations ne deviendront que de mauvais souvenirs. »
Pour endormir ses compatriotes, le bedonnant aorienté sa politique de développement sur un argumentaire à fort relent de duperie. Ces balivernes sont parties pour rester une lettre morte.On ne peut pas emménagersur une nappe aquifère sans schémas d`aménagements hydrauliques et vouloir à coups de milliards déblayerla flotte verdâtre. En effet, ces zones non ædificandiconstituent un lit de rivièresdonc unréceptacle naturel d’eau. L’installationd’un réseau de canalisations des eaux pluviales en amont et non aval demeure l’unique solution sempiternelle.Dédommageret reloger les sans-abris dans dessites de recasementsemble être la seule issue plausible. L’Étatqui les a accordés l’opportunité d’investir dans ses passages d’eau doit assumer ce fait.
Si non chaque année nousreluqueronsla saynète livrée par la fondation se servir du Sénégal entassant le temps d’une rose les sinistrés au CICES juste pour légitimer l’origine illicite de leurs usufruits.  Le projet de construction d’une arène nationale sur le chiffon inhibé d’eau de la technopole exalteà n’en plus douter que le bouffine veut aucunement atténuer les tourments des naufragés.
Conjointement la situation s’esquinte si bien que les harangues fadassesde Macky SALL sont devenues un disque rayé.L’ignorance cathédrale du ballonné caractérisé par un balbutiementimpardonnablesuffit à démontrer toute l’impéritie de sa gouvernance bancale.
Pourtant, le moment est venu de tirer les leçons de l’arnaque ficelé par le pleutre le28 août 2012, lui qui garantissait « avoir supprimé le sénatpour consacrer les 08 milliards prévus pour cette institution à la solution des inondations. »  Même s’il ne s'agissait que de produire l’effet d'annoncecar cette institution a été rebaptisée Conseil Économique, Social et Environnemental un mois plus tard à savoir le 28 septembre 2012.
Pour distraire le populo,Macky SALL nousbrandit defausses promesses justepour mieux nous hypnotiser et mieux noussubtilisernosapanages. Encore une autre facette de la mystification établissant ainsi lesadismequ’il éprouve à l’égard de la populace.Ce qui prévaut le plus pour le tuméfié c’est l’enrichissement impuni de ses affidés et non le bien-être du populo lobotomisé par ses fariboles.Nous ne pouvonspoint omettre les 66 milliards issus du conseil présidentielsur les inondations,tenu le 19 septembre 2012 qui selon le mystificateur« devrait impérativement permettre d’éviter les inondations en 2013. »
Ses allocutionsfallacieuses ne persuadant plus,le trompeurdélègue un an plus tard le ministre de la mauvaise gouvernance Abdou Latif BOLT pour nous enjôler. Cet imposteur dans ses sornettes a attesté « que 40 des 66 milliards de francs CFA consacrés au plan d’urgence (2012-2013) ont déjà été dépensés. » Sur fond de mensonges,il renchérit « que depuis le début des opérations, 641 sapeurs-pompiers sont mobilisés, 400 motopompes actionnées et 103 stations de l’Office national de l’Assainissement (Onas) sont fonctionnelles. » Pour mieux travestir les faits, il adjoint « que les 21 milliards de francs CFA ont été débloqués pour la construction des logements destinés à recaser les populations sinistrées.»
Ces 45 milliards prétendument engloutis ont été dérobés car aussi bien les stations fonctionnelles de l’ONAS quele personnel dessapeurs-pompiers mobilisés étaient disponibles avant la collecte de ce fonds. Ces motos pompesauxdébits inférieurs aux fluxproclamés ont été surfacturées. Abdou Latif BOLT, à wakhinan nimzatt, Guédiawaye, thiaroye, guinaw rail, les sapeurs dont vous prétendez mobiliser attestent nonobstant les 45 milliards ne pas disposer de fiouls pour débarrasser l’eau stagnante.
Les sans-logis qui passent leurs nuits à la belle étoile sont contraints malgré leurs situations précaires de cotiser plus de 500 FCFA par ménage pour acquérir du fuel juste pour niveler l’eau après chaque pluie. L’acolyte d’Hisséne HABRE, Abdoul MBAYE dans une de ses sorties nauséabondes abondait dans le même sens, en assurant le 28 mai 2013 que « malgré les sommes importantes qui ont été mobilisées pour faire face au fléau, force est de constater que les actions déployées jusqu’à présent n’ont que très faiblement contribué à atténuer les impacts importants créés par les inondations. »
Plus grave même les dons collectés au niveau de la diaspora ont été détournés. Le collectif « inondation sénégal » n’attestera pas le contraire, lui qui a vu le Ministre d’ÉtatMbaye NDIAYE les délestait de plus 100 millions de FCFA. Mbaye NDIAYE qui dirigeait à l’époque le plan ORSEC pour mieux arnaquer ces bénévolessoulignera que « je n’ai plus rien à voir avec cet argent. Il faut voir du côté du ministère de l’Économie et des Finances. » Concomitamment le ministre des Finances a accrédité 24 décrets d’avance, ce qui revient à corroborer que les milliards absorbés lors des téléthons ontété ingurgités.Néanmoins, le féticheur qui a investi dans les solutions d’urgence continue de profiter du malheur des déshérités. Pour cela il n’a aucunement intérêt que cette situation désastreuse s’estompe.
Pour gruger les esprits frêles,Macky SALL fraichement élu, est allé à la rencontre des sinistrés de la banlieue dans la nuit du 30 au 31 août 2012 en attestant « qu’il faudra faire la restructuration des quartiers qui sont dans des points bas.»Encore une fois, le fabulateuremploie des mots attestant toujours le contraire de ce qu'ilcogite même s’ils ne renvoient pas à la réalité. Force est de constater que le tartufe et ses sbirespassent le clair de leurs temps à nous embobiner pour abjurerles actes abasourdissants qu'ils yorchestrentjournellement.
Ayant achevé sa comédie,le bluffeur va dépêcher le Ministre d’État Mbaye NDIAYE dans ses mêmes lieux un an plus tard en vue de voiler son fiasco patent. Pouremberlificoter ces naufragés dans un langage fadasse, l’homme qui pleure plus vite que son ombre de contredire son mentor, le 22 aout 2013 en prétendant que « C’est dans une cuvette que vous êtes venus habiter. Prenez vos bagages et partez-vous réfugier quelque part. Il est impossible de sortir l’eau d’ici. L’État n’a pas les moyens de sortir les eaux des maisons situées dans des bas-fonds. » Puis il enfonce le clou « Le Président Macky SALL m’a demandé de leur tenir un langage de vérité. »
Dans ses explications fumeuses, toujours dans la nuit du 30 au 31 août 2012, le faussaire jurait « que j’ai voulu constater par moi-même la situation sans tambour ni trompette ». Mais à la surprise générale un an plus tard le 16 août 2013, le secrétaire général de l’APR (Alliance Pour la Régression) en pleine campagne électoralea mobilisé plus de 68 cars Ndiaga NDIAYE juste pourvenir nous narguer sournoisement. En plus d’être humilié et d’être fui comme des pestiférés nous avons assisté à une politisation ridicule de nos souffrances.
Normal puisque le froussard affiche une indifférence hautaine à notre égard.Après les innombrablesdéclarationshypocrites non encore réalisées faites aux banlieusards Macky SALL continue de s’agripperau pouvoir nonobstantla disgrâce de son régime. Si bien que pour nous esquiver il a mandaté plus de 1000 policiers juste pour nous cloîtrer dans ce supplice.Dire qu’un an plus tôt (08 février 2012) que c’est nous tous qui avons,dans un élan solidaire, remplis le stade Amadou BARRY de Guédiawaye.
L’esbroufeurfonce tête baissée dans une démarche superficielle,signe que sasingerie a été découverte.Ses gesticulationspropagandistesmettent en exergue leméli-mélo qui règne au zénith de l’État.L’ayant saisi, le cabotinest dorénavant obligé de se percher à grand Yoff pour s’adresser à nous. Dire que quelques mois plus tôt des centaines de millions ont été déversésdans les conseils des ministres décentralisés, pour nous dit-on,être plus proche de la population. Les excursions hebdomadaires du gouvernement n’étaient donc qu’un moyen de dilapider l’argent du contribuable sénégalais.
Le calomniateur dans ses calembredaines professait que « le gouvernement va finaliser la construction d’ici 5 mois2000 logements sociaux dans la communauté rurale de Niague,destinés à recaser des sinistrés avant la fin de l’hivernage. » Au regard de toute la souffrance, ces 66 milliards, affectés de manière efficiente, pouvaient permettre rien qu’en 2013 au minimum à 66.000 personnes (à raison de 10 personnes par maison) de quitter les zones inondées.
Cependant, après avoir ignominieusement détourné les fonds des téléthons, la construction des sites de recasement sert désormais de vache à lait à la boulimique, jaune-noire première dame,Maréme FAYE. La solution toute trouvée a été de confier le chantier de constructions des logements sociaux au groupe Seti dirigé par le beau-père de la Première dame, Abdourahmane Seck dit Homère, actuel PCA de la PETROSEN. Ce prête nom de la dépigmentée, ne s’y connaissant pas en aménagement, a utilisé malhonnêtement les 21.000.000.000 FCFA pour construireen 4 mois 600 logements sociaux aux couleurs de l’APR sur un site inondable.
Malheureusement même dame nature s’y met maintenant. Ainsi, dès le lendemain des promesses erronées du farceur (le 16 août 2013) quelques mm de pluies sont venus dévaster et inonder dans la nuit du 17 au 18 août 2013 ces maisons situées à Niague qui devaient initialement abriter les sinistrés. Mieux pour camoufler ce revers Maréme FAYE a détaché des Caterpillar pour escamoter toutes les fondations et acheminer en catimini tous les débris. Vu tous ces crimes économiques, Maréme FAYE ne pourra en aucun cas échapper à la prison une fois ce régime, en état de putréfaction avancée, déchu.
Le minable n’a plus la légalité de parler au nom du peuple sénégalais vu qu’il a atteint un niveau d’incompétence jamais égalé.Un couard qui ne tient jamais sa parole ne mérite guère de nous adresser la parole. Pour son bien et pour le bienfait de toutela plèbe, il serait légitimeque Macky SALLse démette si non cette populaceaccablée l’y astreindra sous peu comme Mohamed MORSI…

Éternel Wadiste
Moise RAMPINO
Dakaractu2




Mercredi 28 Août 2013
Notez


1.Posté par kane le 28/08/2013 12:34
a monsieur RAMPINO primo u n'es po sénégalais donc tes remarque et suggestions u ferais de les garder pour toi ou pouir yon pays tu nous emmerde

2.Posté par Teusss le 28/08/2013 12:40
Bon mr rapino trop d'article tue la com il serait judicieux que vous fassiez des contributions de temps a autre mais la tu deviens saoulant

3.Posté par rampinos le 28/08/2013 13:13
va te fair foutre

4.Posté par LOL le 28/08/2013 14:38
Je vous l'ai déja dit, ce gus souffre d'un syndrome maniaco-dépressif dont le seul remède réside dans ses diatribes à deux balles contre Macky Sall. Va te soigner et laisse les gens en paix, nous sommes assez matures pour juger son action le moment venu.

5.Posté par loulou le 28/08/2013 14:45
A voir son regard, on constate que ce monsieur n'est pas normal

6.Posté par FLIC le 28/08/2013 14:47
RAMPINO EST UN TRAQUé DU REGIME DE MACKY

7.Posté par makilleur le 28/08/2013 15:51
à vous de lui foutre la paix car c'est son droit le plus absolu de defendre ses idées ,dites nous plutot ou est la RUPTURE que vous avez tant proné bande de minables.vous n'avez mm pas honte(kane le raciste-...et j'en passe)

8.Posté par Liba le 28/08/2013 16:50
Il devait s'appeler Raspoutine. Ce pédantisme est de mauvais aloi. De toute façon tu es illisible et incompréhensible tellement l'amertume de la défaite de Wade te taraude. Tu en a encore pour une décennie de malheurs. Faudra s'acheter une bavette, tellement tu va baver jusqu'à même dépasser les bébés en bave.

9.Posté par Moussa le 28/08/2013 16:54
A Mr. Moise Rampino,
Ecrivez des articles interessants mais epargnez-nous de vos gros mots S.V.P . L' objectif d' un article de presse n' est pas de prouver que vous avez un vocabulaire sophistique. C'est un article de presse mais pas une these de doctorat ou un papier academique. Vous devez tenir compte de votre audience. Cette derniere est composee de tous les senegalais. Ceux qui ont fait l 'universite et meme ceux qui ne l ' ont pas fait doivent etre en mesure de comprendre ce que vous vecrivez.. Remember, on s'en fout de votre niveau de vocabulaire, juste ecrivez ce que la majorite des senegalais (qui savent lire) peuvent comprendre.

10.Posté par badou men lepp le 29/08/2013 05:19
Mr Rampino, avec votre nom hors du commun, vous deviez vous taire et avoir un profil bas. 'Détraqué de Wade' , vous voulez vous suicider avec Macky, mais tout le monde vous ignore et à chaque fois vous devenez de plus en plus insolent; vous voulez rejoindre votre frère Bara pour vous faire de la PUB mais ça ne passera pas, même en prison vous n'avez pas votre place, elle est à Fann ou Thiaroye chez les fous. En fou du village vous êtes né et en fou du village vous mourez; Pour un Sénégalais, votre nom et votre physionnomie sont suspects; certainement vous êtes un produit naturel : 'Père libanais', mère bonne et dans ce cas on comprend votre amertune mais on est désolé, Macky n'en est pour rien, allez voir ailleurs.

11.Posté par Alcatraz le 29/08/2013 06:10
trop de haine dans ton texte ... ca me rappelle la haine que j avais pour wade. j en ai bavé pendant 12ans avant de voir ce vieux bluffeur être balayé. un des plus beaux jours de ma vie. courage car au moins macky fera encore 4 ans... essai de l oublier sinon attention a l avc.

12.Posté par Fou optimiste le 30/08/2013 06:28
Ne vous en faites pas, c'est ce genre de gars détraqué qui va être un jour Ministre au Sénégal. On n'a que des pervers,vicieux, détraqués, maniaco-dépressif au sommet du pouvoir au sénégal. Les gens normaux n'y ont aucun avenir. On est dans la dérive depuis longtemps dans ce pays. Le sénégal c'est devenu de la merde. Ce gosse, détraqué, à la limite un peu fou a plutôt de l'avenir..vous verrez....



Dans la même rubrique :