Macky SALL est contre le mouridisme !

‘’ Nous ne pouvons laisser à nos seuls ennemis d’hier et d’aujourd’hui le monopole de la pensée, de l’imagination et de la créativité.’’- Thomas Isidore Noël Sankara.


Macky SALL est contre le mouridisme !
Loin de répondre aux nobles aspirations du peuple sénégalais, ce régime totalement désincarné, en caporalisant tous les contre poids constitutionnels, a amorcé, en violation de la constitution et des lois de la République, à l’encontre de la communauté mouride, une procédure judiciaire dilatoire. Ces faux-gouvernants pris en otage par les lobbys homosexuels et maçonniques, n’ont pas su se mettre au-dessus de la mêlée, mettant ainsi en compétition biaisée Dangote et la famille du vénéré Serigne Saliou MBACKE. Ce régime détestable en instrumentalisant cette justice corrompue à leurs ordres, démontre l’indifférence et le cynisme démesurés qu’ils affichent à l’égard de cet homme de Dieu.

Le voyou de THIES, manipulé par le pouvoir a violé les procédures de droit en vigueur, en ordonnant à ce nigérian de construire par force, sa polluante et cancérigène cimenterie. Sa démarche solitaire et cavalière révèle inéluctablement, l’implication personnelle du chef de l'exécutif dans ce grossier montage. Ce gangstérisme juridique est le résultat d’un ensemble d’actions posées par les tenanciers du pouvoir pour crucifier le mouridisme.

En s'attaquant à ces ‘’citoyens ordinaires’’ et en récupérant leurs passeports diplomatiques afin de les remettre gracieusement aux homosexuels telle que la demoiselle, Babacar NDIAYE, l’homme aux pantalons moulés et serrés faisant ressortir ses rondeurs, ne fait qu’exalter son penchant pour ses êtres à deux puces, même si le peuple ne doute plus de son appartenance à cette frange discriminée. Ses accoutrements et prises de position tonitruantes et responsables en leur faveur, ne font qu’exalter sa véritable nature mais surtout ses vices.

Ce stagiaire, incapable de souhaiter une bonne fête de tabaski à ses concitoyens sans torpiller la langue de Molière, est obligé de bouquiner un discours, édicté par des reporters en carence cruelle de neurones, si bien qu’il nous parle de l’ acte 3 de la décentralisation à un moment où la plupart des Dakarois font face à une pénurie d’eau et ce depuis plus d’un mois.

La présente divagation de ce ventru est la preuve que le manteau de chef de transition est visiblement trop ample pour ce désorienté. En réalité, ce constipé intellectuel croit pouvoir assurer la stabilité de son pouvoir en laissant ces incompétents socialistes, gouvernés notre pays. Il est toujours entouré de ces mêmes hommes qui pendant 40 ans ont pillé les fonds de la nation. Son directeur de cabinet, n’est personne d’autres que le larron socialiste Abdou Aziz TALL, inculpé suite à un détournement flagrant des deniers publics. Son dauphin institutionnel est le vieux véreux socialiste, Moustapha NIASSE, distributeur automatique de prébendes extirpées aux contribuables sénégalais.

Ses anciens types de prédateurs, n’ayant pu améliorer leurs images sous leurs nouveaux habits, de la coalition ‘’Benno Tass Yakar’’ ont fait le pari naïf de défier et dénigrer, les descendants du guide spirituel qu’est Serigne Saliou MBACKE. Pour la petite histoire, l’on se rappellera qu’au lendemain du grand magual de Touba en 1999, le Khalife Général des Mourides avait répudié, ces socialistes suite à une tentative de sabotage de l’un des jours les plus marquants du mouridisme. L’on se souviendra, à l’époque que c’est son frère cadet, Serigne Mourtada MBACKE, qui a reçu et libéré, en l’espace de 3 minutes, la délégation de l’équipe gouvernementale. Ce fait a été l’un des tournants majeurs de la chute de ce régime anachronique.

Ce coup de massue leur est resté à travers la gorge. L’imbroglio de Pout a fourni à ces socialistes une occasion inespérée d’écraser et de punir ces descendants directs de ce messie mais bien sûr avec la bénédiction tacite de cet aventurier à la tête de notre patrie. Au lieu d’établir la justice, ce régime tortionnaire dans leur funeste conviction anti-mouride instaure comme règle de gouvernance la vengeance à l’égard de cette communauté, même s’il s’agit d’une agression car le vénéré homme de DIEU ne les a jamais offensé.

L’attitude du sommet de l’État est, disons-le, compréhensible. Leurs élucubrations et convulsions politiques mettent en exergue l’esclavagisme que continue de subir ces socialistes, descendants du nègre de course, Léopold Sédar SENGHOR, qui ont pendant 40 ans ruiné le Sénégal.

Ces pions de la France nous ont plongés dans la pire des servitudes durant toute cette décennie. De Senghor en passant par Abdou DIOUF, ces nègres de services ont privatisé le Sénégal en étant au service exclusif de la France. C’est ainsi que les principaux remparts de l’économie sénégalaise ont été bradé à ces impérialistes. Fort du soutien de leurs parrains occidentaux, ces socialistes ont cédé l’unique compagnie de production sucrière à un français ; la première compagnie de téléphonie aussi a été servie à ces derniers sans omettre le port qui appartenait pratiquement à Bolloré.

Et même la gestion de l’eau qui relève de la souveraineté nationale a été spoliée par ces prévaricateurs issus du parti unique. Leur funeste stratégie a été la même pour toutes ces sociétés. C’est ainsi que par exemple la SDE a été octroyé à hauteur de 65¨% aux français, les 30¨% aux anciens cadres du parti socialiste et seulement les 5% revenaient à l’État. C’est comme cela que Moustapha NIASSE et ses sbires socialistes se sont empiffrés du sang des contribuables sénégalais pendant 40 ans au point de pouvoir réaliser ‘’légalement’’ des chiffres d’affaires de 5 milliards de FCFA par an.

Ces agissements dégradants ont périclité notre nation dans un dénuement total à tel point que les observateurs avisés se demandaient au lendemain de l’alternance en 2000, si le Sénégal ne venait pas de sortir d’une guerre. Perclus de honte, le président WADE de par son courage légendaire a dès son arrivée opté pour une coopération gagnant-gagnant avec les émiratis. Ce qui a boosté un afflux massif d’investissements avec comme corollaire la mise en place d’infrastructures aéroportuaires, portuaires et routières.

Frustré de l’entrisme des pays du golfe au Sénégal, la France de par une volonté sordide de régler des comptes au président WADE fait appel à son arme favorite l’instrumentalisation des leaders d’opinion pour manœuvrer le peuple. Pour faire passer leurs croûtes de formules mensongères ces capitalistes ont créé une superstructure médiatique pour détourner l’attention de la population. Bolloré ayant perdu la concession du port autonome de Dakar, au profit de DP World, va financer la chaine de télévision du chanteur, Youssou Ndour qui à son tour va propulser l’internationalisation de la contestation. Sur ce fait, il accompagne et sonorise les manifestations du groupe yen a marre (cheval de Troie) qui sera plus tard soutenu par des organisations maçonniques tels qu’OXFAM. Et le tour est joué.

En effet, le maitre voulait toujours asservir l’esclave car ses profits étaient plus que jamais menacés par une crise endémique en Europe. Sur l’autel d’intérêts personnels, ces chevaux de Troie vont manœuvrer les fanatisés avec des slogans creux en produisant des martyrs au nom desquels, la France va se servir, par le biais de son ministre des affaires étrangères, Alain JUPPE, pour exiger le départ du président WADE, juste parce qu’il voulait le développement et l'émancipation de son peuple.

Pour poursuivre leur sordide projet colonialiste et impérialiste, ces mêmes français vont même aller jusqu’à participer à la cérémonie d’investiture de leur pion, Macky SALL. Par le passé l’impérialisme se faisait par la conquête de nouveaux territoires à visage découvert, le temps ayant eu son effet, ces colonisateurs ont compris que l'occident n'a plus besoin d'attaquer frontalement ces ennemis. Raison pour laquelle la recolonisation de l’Afrique se réalisera avec la complicité des divers chevaux de Troie (Yen a marre), qui n’existeront à leurs yeux que pour la spoliation effrénée des ressources publiques, prenant ainsi la relève du système qu’ils avaient créée il y a de cela plus de 300 ans.

Ce qui confirme que la France garde toujours la tutelle injonctive sur le Sénégal en nous imposant un chef de transition, issu de l’organisation mafieuse qu’est la franc-maçonnerie. À y regarder de plus près, nous constatons que même le sigle de la coalition ‘’ Benno Tass Yakar’’ est un symbole franc maçonnique représentant le cheval divin Sleipnir avec l’unique œil de la Providence montrant la surveillance du Grand Architecte de l'Univers sur l'Humanité. Le franc maçon de renommé international, Macky SALL croit pouvoir gouverner le Sénégal avec des sacrifices et fétiches car il sait mieux que quiconque que le satanisme est le dernier degré de la franc-maçonnerie.

Raison pour laquelle le récital de coran est dorénavant remplacé par le polythéisme qui est devenu une mode de gouvernance au Sénégal. Par ce fait, pour éviter que le marché Sandaga s'effondre, le disciple de Satan a fait égorger dans les rues de Dakar 20 bœufs, pour lutter contre les inondations le sang de ces vaches a été nécessaire et même pour un tuyau défectueux, cet esclave de Satan à la tête de notre patrie a été contraint, d’immoler des bœufs à côté du lieu où cette panne s’est produite.

Ibrahima SENE, pourtant membre de la coalition ‘’Benno Tass Yakar’’ ne dira pas le contraire lui qui jurait le 02 mars 2012, que ‘’ Macky Sall est parrainé par les loges maçonniques avec qui il a signé des pactes sous l’égide de feu Bongo.’’

Ces pratiques diaboliques se sont incrustées au Sénégal car ce ventru agit sur la base du secret et du serment qu’il a pactisé avec le réseau franc-maçonnique françafricain. Inintelligent de nature, ce valet des occidentaux a bradé tous les 4 avenants de la SDE à ces français si bien que la France n’a pas besoin d’une base militaire pour nous punir vu qu’un simple sabotage de cette installation suffirait.

Dans le même sciage, Abdou latif COULYBALY, en essayant de jouer aux équilibristes avec sa bouche penchée et ses lèvres qui débordent, a répété tel un refrain que le domestique de la France n’est pas responsable des agissements gauches du préfet de Thiès. Cet agent administratif de THIES manipulé et cette justice corrompue ne cessent de torpiller la règle de droit qu’ils devaient normalement règlementer, simplement parce qu’agissant sous l’autel du bedonnant.

Les suppôts de ce régime, tel que le vieux mythomane Mody NIANG, essaient de faire croire à l’opinion publique que la cimenterie Dangote emploiera au minimum 12 000 personnes. Si nous faisons une petite étude comparative avec Dangote industries Cameroon limited, nous pouvons certifier que Dangote emploiera au grand maximum 300 employés au Sénégal.

Comment Dangote peut-il employer ne serait-ce que 1000 personnes au Sénégal si l’on sait qu’au Cameroun nonobstant un lourd investissement de 57 milliards de FCFA il n’utilisera que 200 emplois directs. Et pourtant au Cameroun la demande est supérieure à l’offre car la production de Cimencam (seule cimenterie du pays) est insuffisante.

Contrairement au Cameroun, son investissement aussi lourd soit-il, au Sénégal, ne dépassera pas 9 milliards de FCFA, en plus l’offre est supérieure à la demande car nous avons déjà deux cimenteries (SOCOCIM et Cimenterie du sahel) qui écoulent difficilement leurs produits si bien qu’ils sont obligés de réduire leurs productions. La logique voudrait que ce mangeur de singe emploie 12.000 personnes au Cameroun vu la demande exponentielle et 200 au Sénégal vu la saturation du marché et non le contraire.

Cette nouvelle cimenterie ne fera qu’exacerber le chômage qui sévit an Rufisque et Bargny car la SOCOCIM et les cimenteries du sahel avec l’arrivée de ce bouffeur de singe, perdront des parts de marchés et seront contraints de diminuer leurs personnels à long terme étant donné que ces 2 sociétés tirent en ce moment le diable par la queue.

En réalité, la mise en place de la cimenterie de ce mangeur de singe, n’est qu’ un moyen astucieux pour dénigrer les dignitaires mourides en les présentant comme des prédateurs assoiffés de richesses mondaines qu’ils sont censés mépriser. Ce franc maçon à la tête de notre patrie leur a tendu un piège, où ils sont en train de s’embourber en multipliant les déclarations et sorties dans la presse. Les insultes de nos faux-gouvernants ne sont que des stratégies ficelées par des cabinets maçonniques de stratégies politiques, pour les décrédibiliser afin d’anéantir définitivement le mouridisme car ces maçonniques socialistes au pouvoir ne veulent pas connaitre la même déconvenue qu’en 1999.

Ce qui est sûr, c’est que le joufflu jouera au pourrissement et une fois la construction de la cimenterie Dangote achevée, cette justice corrompue accordera ces violons à ce mangeur de singe. Serigne Cheikh Sidy Mactar MBACKE, est le seul capable de restaurer le droit face à cette injustice colportée à l’encontre de la famille de notre vénéré guide Serigne Cheikh Saliou MBACKE, en interdisant d’accès à la ville sainte de Touba tout membre provenant du gouvernement mais surtout au chef de la transition Macky SALL tant que la décision du préfet de Thiès restera en cours. Tout autre agissement sera vain.

Éternel Wadiste

Moïse RAMPINO





Mardi 22 Octobre 2013
Dakaractu




1.Posté par Leuk le 22/10/2013 08:12
Bonjour,
Pourquoi on entend jamais "Maky est contre les catholiques", ou "Maky est contre les khadr", ou encore "Maky est contre les Layènes ou les Tidianes"... ? C'est toujours le même refrain. Donc y'a problème les gars...

2.Posté par DEGNKOUPA le 22/10/2013 08:12
VOUS FAITES COMMENT POUR SUPPORTER VOTRE HAINE ? ACCEPTEZ LA DEFAITE, VOUS NOUS AVEZ MONTRE PENDANT DIX ANS CE QU'EST UN REGIME TOTALITAIRE.

3.Posté par vieux le 22/10/2013 08:16
ha samuel sarr nous revient cette fois avec ces histoires de confréries. peine perdue car macky a la confiance du khalif général. ha bon donc les autres savaient que macky allait battre wade!!!!!!

4.Posté par LEBONSENS le 22/10/2013 08:21
Ah non Monsieur, vous ne pouvez pas affirmer celà. Quand le Pt Wade and Co favorisaient sans retenue le Mouridisme, les autres confrèries ou religions, n'ont jamais dit que les Wade étaient contre elles ! Le président de la République est élu par TOUS les Sénégalais, sans distingtion de races, religions ou confrèries, il se doit de garder officiellement, une certaine neutralité.

5.Posté par how! le 22/10/2013 08:21
c'est qui ce crapaud.ton analyse est complément erronée nonobstant l'impolitesse qui l'accompagne.

6.Posté par Deug Djib le 22/10/2013 08:58
Tchey!!! Rampino wakhati na. Guéwalou Pourtiguése bangui wakhati ci mouridisme. Non il déteste Macky y a pas meilleur pour recevoir le prix Nobel de l'Anti Mackysme. Mais nak Bampino, à la décharge de Macky aie l'honneteté de dire que toute cette merde n'est que le résultat de la gouvernance pouvoiriste et affairiste de ton mentor El Hadji Abdoulaye Wade. Il a voulu s'allier les voix du mouridisme et manger l'argent du Nigérian. Et il n'a jamais osé régler ce probléme. Il a préféré le laisser pourrir en attendant son successeur. Bampino sois sincére way

7.Posté par KHADIM le 22/10/2013 09:06
rampino t'es satan

8.Posté par leio le 22/10/2013 09:22
vraiment pertinent moise bonne continuation

9.Posté par ridial le 22/10/2013 09:29
tu as parfaitement raison ....je ne peux meme pas parler tu as sorti ce qui etait dans mon coeur ...que DIEU te garde

10.Posté par makilleur le 22/10/2013 09:37
tous les senegalais epris de justice savent que ce que vous dites est limpide clair comme le jour

11.Posté par KA le 22/10/2013 09:51
Merci

12.Posté par balioo le 22/10/2013 10:38
Bravo pour ton analyse sur la mainmise de la France sur le Sénégal.
Je partage ton intervention sauf que tu n'as pas besoin d'invectiver Macky après tout c'est le président.

13.Posté par Outré ! le 22/10/2013 12:38
Ton texte aurait bien pu être titré: Divagations et chimères d'un aigri. Il y a assez dans ce texte pour te réduire au silence pour un bon bout de temps. Et puis, toi qui apostrophes le président sur son supposé torpillage de la langue de Molière, tu devrais te faire relire avant de publier ce torchon bourré de fautes. Et puis, le wadisme n'a jamais été et ne sera jamais. Ne te fatigues plus, utilises ton énergie pour autre autre de plus positif que la haine et le mépris. Cela n'a jamais grandi un homme.

14.Posté par Kholal le 23/10/2013 00:46
C'est qui ce connard?

15.Posté par Gaucher Tall le 23/10/2013 09:33
Eternel Wadiste ! Mais Wade est fini. Revenez sur terre svp

16.Posté par kabou le 23/10/2013 14:56
Désolé mon cher
tu ignore que c'est ton Dieu WADE
qui a introdduit cette cimenterie
que tu qualifie de polluante et cancérigène

17.Posté par Sen/lg le 24/10/2013 14:19
Chapelet d'insultes dictées par ,certainement un doudou wade ou l'avocat du diable Sall et signées par un idiot qui prétend défendre le mouridisme



Dans la même rubrique :

AIDA CHERIE - 22/05/2015