Ma dernière réponse à Monsieur Anne !


Ma dernière réponse à Monsieur Anne !
Pourquoi entêtez-vous à faire abstraction de ce qui vous fait mal dans mon article, à savoir toute la partie consacrée aux relations entre le Sénégal et la Turquie, véritable objet de mon étude ?

Tout ce que vous reproduisez de mon article ne sert qu’à introduire, comme je l’ai annoncé, ce qui se dit en Turquie, rapporté par des acteurs locaux et repris par la presse internationale.  Il s’agit des  relations  exécrables entre le camp de Fethullah Güllen et celui de Raccep Tayyib Erdogan, actuel président de la République.

Ce qui semble vous déranger, c’est ce que vous refusez de tenir en considération, c’est-à-dire l’analyse  pertinente de la présence au Sénégal des membres de la néo-confrérie de Güllen, à travers des écoles d’enseignement général, des Ong et des associations, nonobstant le publi-reportage hebdomadaire, consacré  par un quotidien de la place aux œuvres de Fethullah Güllen… C’est cela qui constitue le focus de mes propos, ce qui n’a rien à avoir avec l’article qui parle de la situation interne en Turquie.

J’ai compris que vos intérêts sont sûrement menacés par cet article, destiné à mettre les points sur ce qui pourrait porter préjudice à notre chère patrie.

Si le patriotisme que vous évoquez à tout bout de champ, vous habitait tant, vous ne vous seriez pas offusqué d’un article qui éclaire une situation confuse aux Autorités de votre pays.

N’ayant pas le temps de céder à vos tentatives de diversion, je décide de ne plus répondre à vos élucubrations, qui témoignent, du reste, de votre angoisse !

A bon entendeur, salut !


 
Mamado Bamba Ndiaye

Ancien Ministre des Affaires Religieuses
Mercredi 27 Juillet 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :