MOR SECK (Apr Touba) : « Ce qu’il faut c’est un dialogue direct entre le Président et les populations de Touba »


« Ndogou de l’Emergence »… voilà l’appellation trouvée au dîner offert par la Cojer de Touba ce samedi. Occasion saisie par le parrain pour rappeler que les populations de Touba sont encore loin d’être en phase avec la politique du Président Macky Sall et qu’il faut, vaille que vaille, remettre les pendules à l’heure. Toutefois, dit-il, cela passe inéluctablement par une cohésion au sein de l’Apr. Mor Seck a invité les responsables concernés à d'abord resserrer les rangs et à travailler dans l’unité. C’est ensuite qu’il faudra appeler tout le monde à travailler pour réconcilier les populations de Touba à l’Apr et au Président Sall. « Tout le monde sait les ambitions que le Président Macky Sall a pour Touba, la considération qu’il a pour cette ville sainte. Le reste c’est une incompréhension que nous responsables politiques devons analyser afin de trouver les solutions pour que le Président puisse se réconcilier avec les populations. Je l’invite à initier un dialogue économique et social au travers d’un forum dédié aux artisans, aux commerçants, aux transporteurs. Nous l’invitons à venir ouvrir un forum où il va avoir l’opportunité de rencontrer les artisans, les commerçants…» L’ancien directeur de la Maison de l’Outil de proposer un dialogue direct entre le Chef de l’Etat et les populations. Pour lui, il s’agit d’un problème de demande sociale insatisfaite plus que des velléités politiques quelconques.

La réfection du marché Ocass, l’achèvement de la gare routière sont, dira-t-il, des doléances pressantes à prendre en compte, selon Mor Seck. Notre interlocuteur de solliciter aussi la mise à profit du magal de Touba qui génère des retombées faramineuses. Il s’agira, précise-t-il, de créer une foire économique internationale pour mieux en tirer les avantages... 
Dimanche 3 Juillet 2016
Dakaractu





Dans la même rubrique :