MODOU LÔ/GRIS BORDEAUX POUR JUILLET 2016, AU STADE DEMBA DIOP : Nay leer bipa !

Après le 12 juillet 2012, ce même mois réunira Modou Lô et Gris Bordeaux pour la clarification. Un terme qui pourrait emprunter le nom du parti politique : Clarté/nay Leer. Biram Gningue et Abass Ndoye, ces représentants des deux parties ont signé leurs avenants, hier après-midi, dans les locaux de la Sen Tv, en compagnie du promoteur Pape Abdou Fall. Un point de presse est d’ailleurs prévu le vendredi 19 février.


MODOU LÔ/GRIS BORDEAUX POUR JUILLET 2016, AU STADE DEMBA DIOP : Nay leer bipa !
Les négociations ont duré des mois. Des premiers contacts à la matérialisation en passant par les relances. Sans oublier les replis stratégiques, le temps de prendre la réelle température des gros sponsors : la plupart ayant quitté l’arène. Agitée depuis l’intersaison, l’affaire a été conclue officiellement ce vendredi après-midi dans les locaux de la Sen Tv.
Comme un symbole, c’est Pape Abdou Fall, l’un des rares promoteurs à défendre l’absence de crise dans le secteur, qui l’a conclue. Entouré de son collaborateur, Abdou Lahat Ndiaye, des représentants des deux lutteurs, Abass Ndoye (président Fass) et Biram Gningue (agent de Modou Lô), le patron de Paf Productions s’est dit heureux de sortir du tunnel. Quatre ans après une première confrontation au goût d’inachevé, Modou Lô et Gris Bordeaux vont enfin clarifier le débat.
De cette sortie tenue un soir du 15 juillet 2012, au stade Demba Diop, l’on ne retient que la victoire par pénalité du lutteur des Parcelles Assainies. Ce jour là, il y a eu échange de coups certes mais aucun n’a abouti à une action franche.
Conséquence : l’arbitre a levé la main de celui qui avait des avertissements de moins. Le chef de file de Rock Energie en l’occurrence. Entre temps, en février 2014, ce dernier a validé un succès éclatant sur Eumeu Sène (Tay Shinga), avant de baisser pavillon devant le Roi des arènes, Bombardier, en juillet dernier. A l’opposé, le Tigre de Fass s’est retapé en se promenant sur Tyson (Boul Falé), en février 2015, dans un combat programmé dans l’exercice précédent et repoussé en raison d’une blessure. Le premier face-à-face est calé pour le vendredi 19 février.
Vendredi 12 Février 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :