DAKARACTU.COM

MFDC: L'option "Sant'Egidio" est morte de sa belle mort...


MFDC: L'option "Sant'Egidio" est morte de sa belle mort...
La paix, tant recherchée en Casamance, consiste en la fin de la guerre qui oppose l’Etat au Mouvement des Forces Démocratiques de la Casamance (MFDC) depuis 1982, en vue notamment d’une absence durable, sinon définitive, de cette dernière. Ainsi, donc, fatalement, nous obtiendrons cette paix par les armes, puisqu’elles continuent de se faire entendre, avant de devoir se taire, prochainement, et, nous l’espérons, de manière définitive. Seulement, aucun des deux belligérants, l’Etat et le MFDC, n’en sortira vainqueur. C’est dire que cette paix-là ne sera pas le fait d’un vainqueur. Mais elle pourrait être celui d’un « traité » offert par une tierce main. C’est du moins le doux rêve que d’aucuns nourrissent, y compris surtout en jetant leur dévolu exclusif (mais guère innocent) sur la Communauté Sant’Egidio, basée à Rome, en Italie, pour résoudre le « conflit casamançais ».

A la vérité, un lobbying extraordinaire se déploie depuis peu, tous azimuts, qui use de tous les subterfuges imaginables, y compris le recours à la prise d’otages (nous en apporterons la démonstration prochainement), pour imposer à l’Etat et au MFDC l’option ‘‘Sant’Egidio’’ comme la voie indiquée, la voie unique, pour sortir du « bourbier casamançais ». La rencontre entre des représentants de l’Etat et de prétendus représentants du MFDC, les 13 et 14 octobre 12, à Rome, sous l’égide de Sant’Egidio, en est une piteuse illustration. Et ce d’autant plus que les prétendus représentants du MFDC à ce conclave, que l’on pourrait d’ailleurs réduire à des individus incapables se tenir avec leur propre « bâton », ne sont les représentants, en aucune manière, ni de l’aile politique du MFDC, ni d’aucun des trois chefs de guerre connus du MFDC que sont : Salif SADIO, Ousmane Niantang DIATTA et César Atoute BADIATE. A ce propos, nous regrettons que certains des nôtres, en particulier le cercle dit des intellectuels et universitaires du MFDC, aient cru devoir condamner indûment Salif SADIO, en l’affublant notamment de quelque responsabilité, du reste infondée, par rapport à cette rencontre de Rome. Comment, donc, une ONG (Organisation non gouvernementale), comme Sant’Egidio, dont on nous dit qu’elle dispose, en la matière, à la fois d’une expertise éprouvée et d’une intelligence collective alerte, peut-elle se fourvoyer à ce point ?

Au demeurant, avec cette « affaire de Rome », et n’en déplaise à ses lobbies-partisans, l’option ‘‘Sant’Egidio’’ est morte de sa belle mort. Les jours à venir nous permettront certainement de procéder à son enterrement de première classe. Qu’il nous soit permis, cependant, et en attendant, de rappeler que la paix en Casamance ne viendra pas de l’extérieur. Ni même par la ruse, la duperie ou la tortuosité. Encore moins par effraction.

En effet, pour devoir être une « paix par les armes », et pour être durable sinon définitive, la paix tant attendue en Casamance consistera, nous en sommes convaincus, dans la « paix par le droit ». Et c’est précisément pour cela que, en ce qui nous concerne, nous n’avons de cesse de nous battre, d’une part, pour une dynamique endogène de recherche de la paix en Casamance et, d’autre part, pour une solution définitive au « problème casamançais », certes fondée sur la justice et la vérité, mais résolument et expressément consacrée comme telle par une Constitution sénégalaise qui soit, en elle-même, la traduction-fidèle voire l’acte-fondateur d’une nouvelle République et d’un nouvel Etat sénégalais dans un Sénégal nouveau.

Dans cette heureuse perspective de nécessaires mutations politiques et institutionnelles, au Sénégal, et notamment dans le cadre de la gestion du processus de paix en cours en Casamance, nous ne saurions tolérer, sous aucun prétexte, que les intérêts (y relatifs) du pays, et plus particulièrement de la Casamance, soient sacrifiés à l’autel de vils intérêts de la coalition ayant participé de la victoire du candidat Macky SALL à la dernière élection présidentielle.

Pour être plus précis : la coalition Bennoo Bokk Yaakaar (BBY) ne tenant son existence de quelque idée que ce soit en rapport avec le « conflit casamançais », nous ne saurions accepter que ses ramifications locales soient un prétexte (politicien) pour positionner, de manière hautement stratégique, tel ou tel leader casamançais, membre de ladite coalition, en guise de récompense pour « services » rendus au candidat Macky SALL, devenu depuis président de la République. Qui plus est, tous ou presque tous, parmi les principaux leaders locaux de BBY, sont en l’occurrence historiquement disqualifiés. Aussi, à l’évocation de certains noms parmi ces derniers, nos frères du maquis réagirent-ils en ces termes : « Qu’ils confient le « dossier casamançais » à ces gens, et nous le considérerions comme un nouvel acte de guerre… » En tous les cas, nous nous arrogeons, ici et maintenant, et à toutes fins républicaines utiles, le devoir moral, sinon l’obligation politique, de porter la parole de ceux qu’il nous plait d’appeler « nos forestiers ».

Dakar, le 30 octobre 2012

Jean-Marie François BIAGUI
Président du Mouvement pour le Fédéralisme
et la Démocratie Constitutionnels (MFDC)


JMF BIAGUI




Jeudi 1 Novembre 2012
Notez


1.Posté par layesa le 01/11/2012 12:44
T'es un vrai MÉCRÉANT.

2.Posté par badji le 01/11/2012 14:30
cet individu doit se taire,il passe tout son temps dans les hôtels et cafés de DAKAR,il n'est pas sérieux;,Wade l’entretenait avec salaire,billets d'avion en première classe,passeport diplomatique et villa à sa disposition au POINT E,c'est un voyou,il ne connait rein du maquis,il possède la nationalité française en plus.Tous ses agissements sont calculés,il veut que MACKY SALL l’appellent afin qu'il continue à être entretenu,Macky est différent de WADE

3.Posté par casa le 01/11/2012 14:40
Tu es méprisable. tes propos sont sans base solide, ni fondement. Reste à l'écart de ce processus de paix. pense aux morts que tu as infligés aux casamancais pendant des années, IMBECILE.

4.Posté par diola le 01/11/2012 15:16
Tu ne merites pas d'être un casamancais. Jusque là, tu n'as pas assez de suscer le sang de tes propres freres. sache que tu n'as aucune crédibilité. le peuple, désormais, se lèvera et fera face à vous insatiable opportunisme. MOINS QUE RIEN!!!

5.Posté par FocusActu le 01/11/2012 19:05
Bonjour à tous! Votre nouveau site d'information est désormais en ligne: focusactu.com. Bienvenue à tous!

6.Posté par Maton le 01/11/2012 20:27
à nettoyer rekh

7.Posté par diop amadou le 01/11/2012 20:50
C est dommage il perd son temps ...sa place est au palais comme conseiller...de Macky Sall. Il est pertinent.
Un ancien.... de Villeurbanne

8.Posté par hugo le 01/11/2012 21:34
Ce mendiant a maintenant terriblement faim dans le Maquis.
Abdoulaye Wade n'est plus là pour la Dépense quotidienne.
Et ça va durer....
Pendant qu'il est temps, Tu as interêt à te reconcertir en Curé du village,un endroit sécur contre les Bombardements des Diambours au cas où les négociations échoueraient du fait de tes "Prières".
A Bientôt.



Dans la même rubrique :