MEURTRE DE LAMINE DIÉDHIOU À BESANÇON : Deux autres suspects se sont rendus à la police


MEURTRE DE LAMINE DIÉDHIOU À BESANÇON : Deux autres suspects se sont rendus à la police
Les participants à l’agression mortelle de l’agent de sécurité sénégalais à Besançon se rendent un à un à la Police. Ce jeudi, deux d’entre eux ont été mis en examen pour « complicité d’homicide volontaire », puis écroués.
Dimanche dernier, 500 personnes avaient marché dans les rues du centre-ville en guise de soutien à Mamadou Lamine Diédhiou. Ces deux hommes, âgés de 36 ans pour l’un et d’une vingtaine d’années pour l’autre, s’étaient livrés d’eux-mêmes à la Police mardi et mercredi, en présence de leurs avocats. Le premier est le client refoulé et vexé par qui tout était arrivé... Le second est l’un des acteurs présents lors de l’agression du videur, poignardé à mort le 23 avril dernier devant la discothèque bisontine Le Styl.
Ces deux individus rejoignent donc en prison l’auteur présumé des coups de couteau mortels, Hichem Djebaïli, qui s’était déjà rendu aux autorités quelques jours après les faits. Selon nos informations, d’autres protagonistes de la rixe mortelle ont suivi ce même chemin de raison, et sont actuellement en garde à vue au commissariat. Ils devraient à leur tour être déférés devant le parquet. Leur identification a été facilitée par la présence d’une caméra fixée sur la façade de la boîte de nuit, qui a filmé la sordide scène. Tout l’enjeu de l’instruction sera désormais de déterminer avec précision le degré de participation de chacun, et donc leur niveau de responsabilité individuelle.
Samedi 6 Mai 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :