MESURE REPRESSIVE CONTRE LES FAUX PRODUCTEURS : Maodo Sarr lâche un ouf de soulagement


« La décision du ministre de l’agriculture de réguler le secteur de la production arachidière est venue à son heure!» Telle a été la réaction du Président de la Chambre de commerce de Kaffrine qui a pris part à la tournée de Pape Abdoulaye Seck venu pour les besoins de la campagne agricole.  
Pour Maodo Sarr, le caractère vital du secteur méritait une réorganisation prompte pour aider le paysan à mieux vivre de son métier. « Ce secteur est délicat et a besoin d’être réorganisé périodiquement. Faire de sorte que ceux qui n’ont rien à voir avec l’agriculture soient écartés est salutaire ». Par rapport à la qualité des semences, Maodo Sarr confie qu’elle est bonne. « Pour ce qui nous concerne ici à Kaffrine, nous pouvons dire et sans risque d’être contredit que la qualité de semence est très bonne et que la quantité disponible devrait satisfaire à toute la demande ». Le conseiller économique, social et environnemental de souhaiter, tout de même, que la quantité de l’engrais soit revue à la hausse. Il offrira au nom de ses pairs un déjeuner à la délégation de Pape Abdoulaye Seck qui a bouclé la première journée de sa tournée à Kaffrine, avec notamment la présence du maire Abdoulaye Wilane.
Lundi 11 Juillet 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :