MESSAGE - Mais… de quelles conditions de libération parle Karim ?


Dans son message adressé aux Sénégalais à la suite de sa sortie de prison, Karim Meissa Wade écrit : « Mon vœu le plus cher était d’aller, dès ma libération, dans nos villages et dans nos villes, à la rencontre des millions de Sénégalais qui m’ont assuré de leur soutien, m’ont accompagné de leurs prières et qui n’ont jamais douté de mon innocence pour les en remercier. J’imagine leur peine mais, malheureusement, les conditions de ma sortie de prison en ont décidé autrement. C’est également avec une profonde affliction que je regrette, du fait de ces mêmes conditions, de n’avoir pu me rendre à Touba, La Sainte, renouveler mon allégeance à Serigne Touba, fortifier ma foi, exprimer de vive voix mes condoléances à Serigne Cheikh Sidy Makhtar Mbacké... »
D’emblée, l’on se pose la question de savoir quelle est la nature de ces conditions? Y a-t-il un compromis, un protocole entre lui, son père et le régime lui imposant, en échange de son élargissement de prison, un comportement prédéfini? Karim a-t-il été obligé de quitter le pays quelques minutes après sa libération? A-t-il été confiné à tenir un discours courtois comme ce message rempli de salamalecs et pauvre en propos politiques engagés? Ces questions appellent d’autres comme celle de savoir jusqu’à quand Wade-fils devra-t-il prendre congé du Sénégal et des Sénégalais. L’ambiguïté, sur cette affaire, semble atteindre son paroxysme... 
Samedi 25 Juin 2016
Dakaractu




1.Posté par Baye Matar Diaw le 25/06/2016 23:21
QUE DE MAL QUE DE DESESPOIR DANS CE SENEGAL D'AUJOURD'HUI OU ON VOIT ET ON ENTEND N'IMPORTES QUOI VRAIMENT çA M'ENNUI DE SORTIR MEME DE CHEZ MOI CAR NOUS RISQUONS TOUS D'AVOIR DES ENNUIS ON DIRAIT UNE LOI DE LA JUNGLE DONT LE PLUS FORT N'HESITERA PAS A TERRASSER LE PLUS FAIBLE PAS DE PITIE SI VRAIMENT NOUS NOUS REFERONS A NOS BRAVES MARABOUTS MODERES ET HONORES IL SERAI VRAIMENT MIEUX QUE NOUS NOUS AIMONS POUR POUVOIR ABOUTIR A DES RESULTATS DEFINITIFS ETRE EN PREMIER RANG PARMIS LES PAYS LES PLUS DEVELOPPES C'EST LA SEULE SOLUTION QUE J'AI PRECONISE POUR L'EMERGENCE DE NOTRE CHER PAYS QUI EST LE SENEGAL....

2.Posté par miche le 26/06/2016 00:55
il ne fait confirmer le deal international que ydi parle.



Dans la même rubrique :