MÉMORIAL LE JOOLA : LE BUDGET DÉJÀ FICELÉ, L’OUVERTURE D’APPELS D’OFFRE POUR BIENTÔT (MINISTRE)


MÉMORIAL LE JOOLA : LE BUDGET DÉJÀ FICELÉ, L’OUVERTURE D’APPELS D’OFFRE POUR BIENTÔT (MINISTRE)
Le budget nécessaire à la construction du mémorial "Bateau le Joola" est ficelé sur les deux prochaines années budgétaires pour un montant initial de 1,5 milliards de francs CFA et qu’une procédure d’appels d’offres "bientôt lancée" a annoncé, lundi à Ziguinchor, le ministre de la Culture et de la Communication, Mbagnick Ndiaye.
 

A Ziguinchor pour présider une réunion technique sur le site devant abriter le mémorial, Mbagnick Ndiaye a réaffirmé la détermination de l’Etat à réaliser ce monument.

"Plus rien ne s’oppose à la construction du site. Sur le 1,5 milliard de fra CFA nécessaire à sa construction, les 300 millions sont déjà disponibles, le reste sera ficelé dans les deux prochaines années budgétaires", a-t-il assuré.
 
Ont pris part à cette rencontre de partage sur ce projet, le gouverneur de la région Al Hassan Sall, le préfet Cheikh Ibra Fall, les élus locaux, des services techniques comme l’environnement, le cadastre et le domaine maritime, des représentants des familles des victimes entre autres.
 
Un représentant du Centre expérimental et d’études pour l’équipement (CEREQ) et des architectes ont participé à cette rencontre technique où il a été beaucoup question d’études d’impact environnemental, de nuisances et d’autres contraintes sur le site qui va abriter le mémorial.
 
"Nous en sommes aux derniers réglages d’ordre technique et environnemental avant le démarrage de la construction. Sous peu, après la phase d’études techniques, nous allons procéder à l’ouverture d’appels d’offres pour trouver l’entreprise qui aura en charge de ce mémorial", a promis M. Ndiaye.
 
Prévu au bord du fleuve sur une superficie initiale de deux hectares offerts par la mairie de Ziguinchor, le site situé entre une station d’épuration et un canal d’évacuation d’eau usée, a été décalé de 50 mètres.
 
"Mieux encore. La superficie a été revue à cinq hectares. Des voies d’accès y seront construites. Si on ne peut pas accéder au site, on ne pourra pas y construire (…) le mémorial étant un projet étatique très sérieux, toutes les dispositions sont prises pour réaliser le monument", a insisté le ministre de la Culture et de la Communication.
 
En avril dernier, une maquette avait été dévoilée suite à concours national d’architecture. Sous forme de bateau, l’architecture d’une superficie de 1800 m², comporte une esplanade, des espaces de recueillement pour différentes confessions, une salle des archives, un bureau du conservateur, des bureaux administratifs, des aménagements touristiques, des centres commerciaux, une salle d’exposition, un parc automobile, etc.

Aps
Lundi 29 Août 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :